Meusnes (41) : incident avec les gens du voyage

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.B

Injures, menaces : le maire de Meusnes a déposé plainte contre les gens du voyage.

video title

Meusnes (41) : incident avec les gens du voyage

Jeudi 19 juillet, les gens du voyage ont détérioré une barrière pour s'installer illégalement sur l'aire de loisir du village de Meusnes. Suite à une altercation avec les occupants des lieux, le maire a déposé plainte pour injures et menaces.

C’est jeudi dernier, le 19 juillet, que les gens du voyage s'installent à Meusne, sur l’aire de loisir du village, au bord du Fouzon.

Pour pénétrer dans cet endroit qui ne leur est pas réservé, ils endommagent la barrière interdisant l’accès aux véhicules.

Dans l’après-midi, le maire, Alain Persillet, se rend sur place pour constater la situation et essayer de faire comprendre aux gens du voyage que leur installation est illégale. Il est alors victime d’injures et menaces, une altercation sérieuse qui pousse le premier magistrat à envoyer les gendarmes de Saint-Aignan sur le site.

DES PROBLEMES RECURRENTS

Ce serait l’accumulation d’incivilités et d’occupations qui a fait monter la tension, ce jour là, entre le maire et les gens du voyage.

A quelques kilomètres de Meusnes, Selles-sur-Cher est le théâtre de problèmes récurrents avec les gens du voyage. Leur présence, la semaine dernière, dans la zone d’activité de la commune a créé l’exaspération.

Pour tenter de calmer les choses, la préfecture s’implique par le biais de conventions ratifiées avec des propriétaires publics ou privés. Il s’agit de mettre des terrains à disposition dans les périodes de forte affluence.

Cliquez sur la vignette à gauche pour voir le reportage réalisé sur place par Alain Heudes et Yves Lebloa.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité