Intempéries en Centre-Val de Loire : le Loiret et l’ouest de l’Indre touchés

Depuis le 13 juillet, les fortes intempéries ont provoqué des crues et inondations en Centre-Val de Loire. Si l’ouest de l’Indre et Sennely dans le Loiret sont, pour l’heure, les seuls points touchés, Météo France classe toujours, l’Indre et l’Indre-et-Loire en vigilance jaune.
© Coralie Pierre - France Télévisions

Dans le Loiret, à Sennely, les fortes précipitations ont fait déborder un étang, provoquant des inondations dans la commune. Près de 70 cm ont été relevé dans le centre-bourg. Dans la nuit, 13 personnes ont été évacuées de leur domicile et contraintes de se réfugier dans la salle des fêtes. Dans le même temps, vers 4 heures du matin, les sapeurs-pompiers ont demandé aux services d’Enedis de couper un transformateur électrique sous l’eau, afin d’intervenir en toute sécurité. Une coupure du réseau pour 137 foyers en plein milieu de la nuit. Dans la matinée du 14 juillet, seuls 28 foyers restaient encore privés d’électricité, le réseau étant quasiment rétabli dans sa totalité. 

Les rues du centre-bourg de Sennely complètement inondées dans la nuit du 13 au 14 juillet. Une douzaine d'habitants ont été évacués et ont passé le reste de la nuit dans la salle des fêtes de la commune.
Les rues du centre-bourg de Sennely complètement inondées dans la nuit du 13 au 14 juillet. Une douzaine d'habitants ont été évacués et ont passé le reste de la nuit dans la salle des fêtes de la commune. © Philippe De Dreuzy - Maire de Sennely

Si la décrue est amorcée et que le niveau d’eau baisse, 62 pompiers restent mobilisés dans le secteur. Les sapeurs-pompiers du Loiret préconisent la vigilance autour des communes de Sennely, Ligny-le-Ribault et La Ferté-Saint-Aubin. La montée des eaux dans le Cosson (rivière du sud du Loiret) fait craindre la coupure de certaines routes départementales comme la D 17 et la D 64.

Des complications dans tout l'ouest de l'Indre

Dans l’Indre, les intempéries ont impacté le département beaucoup plus largement. Tout l’ouest et surtout le secteur de la Brenne sont touchés. À Lucay-le-Male, il est tombé 101 mm d’eau, l’équivalent de deux mois de pluie en une seule journée. 

Depuis le 13 juillet à 13 heures, les débordements liés aux fortes pluies ont provoqué pas moins de 67 interventions des services de pompiers. Sur tout le département, 195 sapeurs-pompiers étaient mobilisés pour venir en aide aux populations, le plus souvent touchées par des inondations dans des garages ou sous-sols. C’est notamment dans les communes de Bélâbre et de Cluis que les habitants ont souffert de cette montée des eaux. Aucun incident majeur n’est à déplorer mais quelques arbres sont tombés sur la chaussée et ont coupé la circulation. 

Il est fortement déconseillé d’emprunter le réseau de routes secondaires dans ce secteur en proie aux crues. La rivière de l’Anglin, dans le sud-ouest du département, déborde à certains endroits. Une crue qui entraîne des risques d’aquaplaning et peut même couper totalement la circulation. Les sapeur-pompiers de l’Indre encouragent fortement à ne pas emprunter les petites routes dans les secteurs touchés. 

Deux départements en vigilance jaune "Crues" et "Pluie-inondation"

Si la situation est maîtrisée dans le Loiret comme dans l’Indre, il faudra se tenir en éveil au moins jusqu’au 15 juillet. En effet, concernant les crues et les inondations, Météo France classe l'Indre en vigilance jaune. Le Loiret, quant à lui, repasse en vert. Épargné jusqu’à présent, l’Indre-et-Loire est également menacé par les fortes pluies qui tombent dans tout le Centre-Val de Loire. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries