Journée internationale des bénévoles : l'exemple de SOS Amitié Orléans

L'association SOS Amitié d'Orléans recherche des bénévoles. / © E. Breil
L'association SOS Amitié d'Orléans recherche des bénévoles. / © E. Breil

Plusieurs associations rendent hommage à leurs bénévoles en cette journée du  5 décembre. Sans eux, elles ne pourraient pas fonctionner. Exemple à Orléans, avec SOS amitié, qui assure une permanence téléphonique pour écouter et aider les personnes en détresse psychologique.

Par Christelle Chapiotin

C’est en 1985 à New York que l’ONU a décidé de créer la journée internationale des bénévoles, afin de promouvoir le travail et le potentiel des bénévoles dans le développement économique et social aussi bien au niveau local, que national et international.

Être bénévole c’est consacrer son temps libre en mettant au service des autres son énergie et ses compétences.Vous êtes bénévoles, vous êtes dirigeant d’une association, vous êtes 13 millions en France, bravo, et bonne fête à vous. 




L'événement permet de mettre en lumière les réalisations de millions de bénévoles dans leurs associations et d’encourager davantage de personnes à s’engager. 

Comme l’a démontré la récente étude "La France Bénévole" (IFOP / France Bénévolat), entre 2010 et 2016, la proportion de Français qui donnent du temps pour les autres, en dehors de la famille, est passée de 36% à 39%.

Le bénévolat associatif est celui qui progresse le plus (de 22,6% à 25%). Cette augmentation est plus particulièrement portée par les hommes et par les moins de 50 ans. 


Bénévolat associatif : l'exemple de SOS Amitié Loiret

Une sonnerie de téléphone,  une main qui décroche, une oreille qui écoute cette femme qui ne va pas bien. Des mots, des silences parfois, des pleurs aussi qui traduisent l’angoisse ou la solitude, voire même des idées suicidaires.

En France, une personne sur 10 n’a personne à qui parler. Le poste SOS Amitié d'Orléans a ouvert en 1972 et a déjà reçu 15 000 appels cette année. Ici l’écoute est bienveillante, jamais dans le jugement, toujours anonyme et confidentielle.

7 jours sur 7, 24 heures sur 24, des hommes et des femmes, tous bénévoles de SOS Amitié, écoutent. A Orléans, il y a 15 hommes et 18 femmes, qui ont entre 60 et 75 ans pour la plupart. 5 personnes ont moins de 40 ans. 33 personnes au total, il en faudrait 40, au minimum.

Besoin de bénévoles, et de dons... Les écoutants bénéficient de plusieurs heures de formation, dont le coût représente un tiers du budget, ramené de 30 000 à 18000 euros, du fait de la baisse des subventions.

Le reportage d'Isabelle Racine, Etienne Breil, et Frédéric Marche :

Avec les bénévoles de SOS Amitié Loiret à Orléans


SOS AMITIE EN CENTRE-VAL DE LOIRE :

Orléans : 02-38-62-22-22
Tours : 02-47-54-54-54

SOS Amitié Centre 
BP 5251
45052 ORLEANS Cedex 1
sosamitiecentre@yahoo.fr
 





Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus