Marc Fesneau élu patron des députés MoDem à l'Assemblée nationale, tout en restant ministre de l'Agriculture

Les députés MoDem ont voté, ce mercredi 10 juillet. Le député réélu en Loir-et-Cher, Marc Fesneau, est élu président du groupe dans l'hémicycle, mais reste ministre pour "expédier les affaires courantes". Deux fonctions entre lesquelles il devra bientôt choisir, ne pouvant pas les cumuler.

Marc Fesneau prend la tête des troupes MoDem à l'Assemblée nationale. Les 35 députés du groupe DEM, élus ou réélus à l'issue des élections législatives de 2024, ont choisi le ministre de l'Agriculture comme président de groupe, ce mercredi 10 juillet.

Le député de la 1ère circonscription de Loir-et-Cher a été élu face à Nicolas Turquois et au président du groupe de la précédente législature, Jean-Paul Mattei. "Chacun a défendu la force centrale et le positionnement que nous représentons, l'attache à l'humanisme, à l'Europe, à la liberté d'entreprise", précise le député d'Eure-et-Loir, Philippe Vigier.

Une logique de coconstruction, sans le RN ni LFI

Selon lui, le groupe sera dans une démarche de "coconstruction", avec "l'exigence d'apporter une réponse politique aux questionnements du pays". Notamment en "entendant le message des 10 millions de personnes qui ont voté RN, qui est, quelque part, un signe de l'échec de nos politiques", poursuit Philippe Vigier.

Devant la presse, Marc Fesneau a expliqué vouloir contribuer à "un rassemblement pour gouverner le pays", sans le Rassemblement national et La France insoumise. Mais au-delà des frontières partisanes. "On partage souvent le même diagnostic, on doit pouvoir partager un certain nombre de solutions", estime-t-il.

Ministre et député en même temps ?

Marc Fesneau dit être "encore ministre", sans être "sûr que ce soit une vocation appelée à durer". Pour Philippe Vigier, la double casquette député/ministre "n'est pas un sujet" : "Il expédie les affaires courantes et il préside le groupe, ça dure un mois donc ce n'est pas un problème."

Légalement, les ministres-députés devront choisir l'une de leurs deux fonctions avant le 8 août, indique Franceinfo. En attendant que le président de la République n'accepte la démission du gouvernement, ils ne peuvent prendre part aux votes qui auront prochainement lieu à l'Assemblée. Notamment celle du président de l'Assemblée, ou des présidents de commissions.

Marc Fesneau avait déjà pris la présidence du groupe MoDem entre juin 2017 (et sa première élection en tant que député) et novembre 2018.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité