VIDEO. Rendez-vous de l'histoire 2021 à Blois : la journaliste Florence Aubenas se confie sur son rôle de présidente

Publié le

La journaliste grand reporter au journal Le Monde et écrivaine Florence Aubenas, présidera les Rendez-vous de l'histoire à Blois du 6 au 10 octobre 2021. Le thème : le travail. L'auteur du "Quai de Ouistreham", se dit intimidée par son rôle de présidente de cette 24ème édition.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Florence Aubenas est une femme en mouvement. Qu'elle reste assise quinze minutes pour parler d'elle est un défi. Qu'elle trouve un créneau dans son emploi du temps surchargé aussi. Mais elle a accepté. Florence Aubenas nous a accordé trente minutes le dimanche 26 septembre à la Bibliothèque nationale François Mitterrand à Paris. 

Ce soir-là, l'adaptation sur scène de son livre "Le quai de Ouistreham" est jouée à la BNF. La mise en scène est signée Louise Vignaud. Florence Aubenas doit intervenir juste après la représentation à l'occasion du festival Le Monde. 

Florence Aubenas, présidente de la 24 ème édition des Rendez-vous de l'histoire consacrée au travail

Quand on lui demande pourquoi elle a accepté de présider les Rendez-vous de l'histoire à Blois cette année, Florence Aubenas rétorque du tac au tac. " La vraie question est plutôt pourquoi ils me l'ont proposé ? Au départ j'étais même un peu embarrassée parce qu'après tout on a toujours un petit syndrome d'illégitimité. Je me disais que l'histoire n'était pas vraiment mon domaine. Je suis journaliste, c'est l'histoire immédiate certes mais ça n'a rien à voir avec des érudits et des chercheurs". 

Mais en même temps, la grand reporter au journal Le Monde est curieuse de tout et de tous. Et quel meilleur thème que le travail pour Florence Aubenas ? "Le travail est un domaine qui me passionne et quand on est journaliste c'est un domaine dans lequel on investigue de plus en plus. "

Je suis très intimidée à l'idée de présider les Rendez-vous de l'histoire. J'ai l'impression de repasser une épreuve du bac.

Florence Aubenas, journaliste grand reporter et écrivaine

 

Bibliophile, Florence Aubenas est ravie de présider cette 24 ème édition des Rendez-vous de l'histoire. " J'étais contente d'accepter. J'avoue que j'ai un peu peur. Je me dis que je vais être là à raconter mes histoires de femmes de ménage ou de gilets jaunes, face à des historiens sérieux, à ce que la France a fait de mieux dans cette érudition-là. Je suis un peu impressionnée. J'espère ne pas les décevoir en tant que présidente."

Elle ajoute en toute humilté : " Je suis très intimidée. J'ai l'impresion de repasser une épreuve du bac...Je suis en train de réviser, j'ai peur de me tromper dans les dates. Depuis que ça m'a été annoncé, je bachotte."

Le travail, sujet essentiel dans les enquêtes de Florence Aubenas

Cette année, le thème des Rendez-vous de l'histoire est le travail. Que ce soit dans ses livres ou ses articles, le thème du travail est récurrent. Florence Aubenas nous confie avoir chez elle une collection impressionnante de livres sur l'histoire du travail. "Je suis de cette génération pour qui le travail était le centre de la vie. La vie s'organisait en fonction du travail. Là, on est dans une phase où la place du travail est en train de se jouer. Comment ne pas parler de travail aujourd'hui ? Quel travail on veut ? Quelle place on veut lui donner ? C'est vraiment un enjeu essentiel très présent dans mes reportages. C'est passionnant".  

Dans "Le quai de Ouistreham" paru en février 2010 aux éditions de l'Olivier, Florence Aubenas raconte le quotidien des femmes d'entretien dans les ferries. En immersion totale, de février à juillet 2009, elle a pendant ces six mois travaillé aux côtés de ses femmes afin de vivre au plus près les conséquences de la crise de 2008. Dans cet ouvrage vendu à 400 000 exemplaires, elle décrit la réalité d'une France des travailleurs précaires qui survivent avec un salaire inférieur au SMIC. 

" La complexité de travailler comme journaliste dans l'histoire immédiate, c'est qu'on a les choses sous les yeux et qu'en fait on ne les voit pas. On a les données, on sait ce qu'il se passe mais on ne le réalise pas. C'est en se déplaçant et en le vivant qu'on s'en rend vraiment compte. C'est pour ça que j'ai fait ce travail autour des femmes précaires." 

Une vie consacrée à son travail de journaliste

La grand reporter au journal Le Monde a commencé à Libération. Florence Aubenas a couvert de nombreux événements en Syrie, au Rwanda, au Kosovo, en Afghanistan, en Algérie, en Irak... où elle a été enlevée le 5 janvier 2005. Elle sera détenue comme otage pendant 5 mois. Elle a aussi suivi de nombreux grands procès en France tel que le celui d'Outreau. Son livre, "La méprise : l'affaire d'Outreau", est paru en 2005 chez Seuil. 

Florence Aubenas a consacré sa vie à son travail. " Aimer son travail, l'avoir choisi et le faire tous les jours avec plaisir est aujourd'hui un très grand privilège."

Son dernier livre "L'inconnu de la poste" est paru en février 2021 aux éditions de l'Olivier. 

Entretien enregistré à la BNF François Mitterrand le dimanche 26 septembre 2021 : 

Images et son : Sanaa Hasnaoui

Montage : Armelle Garreau 

 

 

 

 

Florence Aubenas aux Rendez-vous de l'Histoire : 
  •  "La réalité mode d'emploi ": table ronde avec Florence Aubenas, Javier Cercas et Jean Hatzfeld : samedi 9 octobre de 15h30 à 16h30, salle des conférences au Château royal de Blois
  • "Enquêtes sur la France contemporaine : regards croisés du journalisme et de l'histoire" : table ronde avec Florence Aubenas et Philippe Artières : dimanche 10 octobre de 11h30 à 12h30, salle des Etats généraux au Château royal de Blois
  • Grand entretien de Florence Aubenas par Pascal Ory à l'occasion de la conférence de clôture, dimanche 10 octobre, de 17h à 18h à la Halle aux grains.