• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : dans les coulisses du parcours de soins Alzheimer

Jeu du parachute à l'unité sécurisée Alzheimer du CH de Vendôme-Montoire / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Jeu du parachute à l'unité sécurisée Alzheimer du CH de Vendôme-Montoire / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

La maladie d'Alzheimer touche 850 000 personnes en France, près de 28 000 en région Centre-Val de Loire. Avant la journée nationale du 21 septembre 2019, nous vous proposons de découvrir le parcours de soins. Des aides à domicile à l'unité sécurisée, c'est le feuilleton de la semaine prochaine. 

Par Marine Rondonnier

Toute cette semaine nous vous proposons de découvrir les coulisses du quotidien des malades d'Alzheimer, de leurs aidants et de leurs soignants du domicile à l'unité spécialisée. 
Geneviève 76 ans, malade d'Alzheimer et François, 71 ans, son mari et aidant. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Geneviève 76 ans, malade d'Alzheimer et François, 71 ans, son mari et aidant. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
  • Dans le premier épisode, nous partons en Sologne chez Geneviève et François accompagnés par l'équipe spécialisée Alzheimer du Loir-et-Cher qui intervient à domicile. 

Geneviève a 76 ans. Professeure de mathématiques à la retraite, elle souffre de la maladie d'Alzheimer depuis un peu plus de trois ans. Elle vit avec son mari François qui s'occupe d'elle dans leur maison à Souesmes en Sologne.
Sandrine Barbier, assistante de soins en gérontologie, vient une fois par semaine chez Geneviève pour l'aider à garder ses capacités. / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
Sandrine Barbier, assistante de soins en gérontologie, vient une fois par semaine chez Geneviève pour l'aider à garder ses capacités. / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL

Pour les aider, l'équipe spécialisée Alzheimer se rend chez eux une fois par semaine pendant 15 semaines par an. Une aide médico/psy et assistante de soins en gérontologie ainsi qu'une ergothérapeute les accompagnent pour que Geneviève continue le plus possible à maintenir ses activités quotidiennes comme la cuisine mais aussi pour que François, l'aidant, tienne le coup. 

Reportage de Marine Rondonnier, Grégoire Grichois, Samuel Foucault et Anne-Astrid Grandveau le 16 septembre 2019 sur France 3 Centre-Val de Loire à 12h et 19h. 
  • Dans l'épisode 2, nous allons à la rencontre d'un autre couple après 8 ans de vie avec la maladie d'Alzheimer. 
Martine, 80 ans et Hubert, 82 ans à l'accueil de jour de France Alzheimer 41 au CH de Blois. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Martine, 80 ans et Hubert, 82 ans à l'accueil de jour de France Alzheimer 41 au CH de Blois. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

La vie quotidienne des aidants avec un malade est épuisante. Pour les soulager, l'association France Alzheimer 41 tient des accueils de jour pour occuper les malades avec des activités cognitives et mémorielles. Dans le Loir-et- Cher, France Alzheimer 41 a trois accueils de jour : deux à Blois ( les Myosotis et les Chrysalides) et un à Mer. 
 
Jeu de mémoire à l'accueil de jour de France Alzheimer au Centre hospitalier de Blois le mercredi après-midi. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Jeu de mémoire à l'accueil de jour de France Alzheimer au Centre hospitalier de Blois le mercredi après-midi. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
L'association France Alzheimer prend aussi soin des aidants en leur proposant des groupes de parole et une formation gratuite avec une psycholoqgue spécialisée de 15 heures. Une formation financée dans le cadre du plan Alzheimer (2008-2012) puis du plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019. 

Reportage de Marine Rondonnier, Grégoire Grichois et Anne-Astrid Grandveau diffusé le 17 septembre 2019 sur France 3 Centre-Val de Loire. 
 
  • Dans l'épisode 3, nous vous proposons de découvrir le fonctionnement de l'unité spécialisée Alzheimer du Centre hospitalier de Vendôme-Montoire dans le Loir-et-Cher. 
Michel, malade d'Alzheimer, écrit le menu du jour pour conserver ses capacités restantes d'écriture. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Michel, malade d'Alzheimer, écrit le menu du jour pour conserver ses capacités restantes d'écriture. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Le Centre hospitalier de Vendôme-Montoire compte deux unités spécialisées Alzheimer de 15 places. Des unités fermées où viennent vivre des malades qui ont tendance à se perdre et à se mettre en danger chez eux.
Les deux aides-soignantes, l'infirmière et le gériatre ont pour mission de maintenir les capacités restantes des malades tout en leur faisant accepter leur nouveau lieu de vie. Patience, douceur et écoute sont les maîtres-mots de cete unité sécurisée. 
 
Jardinage sur la terrasse de l'unité spécialisée avec le gériatre, Dr Stéphane Brun. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL
Jardinage sur la terrasse de l'unité spécialisée avec le gériatre, Dr Stéphane Brun. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

Le reste à charge de cet hébergement est de 1850 euros par mois pour le malade et sa famille. Il peut y rester plusieurs années, jusqu'à ce qu'il perde toute autonomie. Il est alors transféré dans un EHPAD ouvert. 
La région Centre-Val  de Loire dispose de 3431 places en EHPAD dont 559 dans le Loir-et Cher. 

Reportage de Marine Rondonnier, Grégoire Grichois et Anne-Astrid Grandveau diffusé le mercredi 18 septembre 2019 sur France 3 Centre-Val de Loire  à 12h et 19h. 

 
  • Dans le dernier épisode, nous irons dans une unité où les caméras entrent rarement. L'unité cognitivo-comportementale, (UCC) au Centre hospitalier de Blois accueille des malades aux troubles du comportement sévères liés à une dégénérescence du cerveau.
La moitié des patients du service souffre de la maladie d'Alzheimer. Quand une personne âgée est retrouvée nue dans la rue, quand un malade a agressé son aidant alors qu'il n'avait jamais été violent avant, quand un malade est prostré ou victime de tremblements dus à l'angoisse, c'est à l'UCC que les secours l'emmènent quand il y a de la place. 
Unité cognitivo-comportementale du centre hospitalier de Blois / © Marine Rondonnier-France 3CVDL
Unité cognitivo-comportementale du centre hospitalier de Blois / © Marine Rondonnier-France 3CVDL

Cette unité compte 12 lits. Les infirmières ont suivi une formation de 140 heures supplémentaires sur la démence. 
La maladie d'Alzheimer peut engendrer des crises de violence chez le patient. Le temps de s'apaiser, il va séjourner dans ce service fermé où la thérapie comportementale est privilégiée.  
Espace bien-être créé au sein de l'UCC pour apaiser les patients / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL
Espace bien-être créé au sein de l'UCC pour apaiser les patients / © Marine Rondonnier -France 3 CVDL


Ces unités cognitivo-comportementales ont été créées en 2008 avec le premier plan Alzheimer (2008-2012). 

Il faudrait au moins trois UCC comme celle-ci dans le Loir-et Cher pour répondre à la demande.
 
Reportage de Marine Rondonnier, Grégoire Grichois et Anne-Astrid Grandveau diffusé le jeudi 19 septembre sur France 3 Centre-Val de Loire à 12h et 19h. 
 


 

Au programme de la journée de sensibilisation Alzheimer :

  1. 14h-18h stand d'information : équipe mobile ASSAD-HAD, association AGEVIE et Centre mémoire de ressources et de recherche(CMRR)
  2. 14h et 15 h 30 : Ateliers  "Comprendre la mémoire" et " Vivre chez soi avec la maladie d'Alzheimer" 
  3. Conférences de 18h à 19 h 30 : "Qu'est-ce que la Maldie d'Alzheimer ?", " accompagner un proche malade", "trouver une activité physique adaptée".
  • Blois : vendredi 20 septembre 2019 au centre hospitalier de Blois  dans le hall d'accueil de la Roselière de 14h à 17 h : stands d'échanges avec les intervenants de la filière

Les exposants :
France Alzheimer 41/Vivre autonome 41/Accueil de jour les Myosotis, La Chrysalide, Mer/ Équipe Mobile Alzheimer/Accueil Familial/CIAS/Plateforme de répit/DomàDom (connectique)/ADMR/SIAD/SielBleu (activité physique)/Hôpital de Blois : UCC, UHR (unité d'hébergement renforcé)

  •  

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus