Fugitif abattu par le GIGN dans le Loir-et-Cher : Les précisions du Procureur

Le Procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier / © France 3 Centre VDL
Le Procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier / © France 3 Centre VDL

Ce jeudi, un homme évadé de prison était tué à Seur dans le Loir-et-Cher par les gendarmes assistés du GIGN. Ils auraient agi sur légitime défense. Une information judiciaire est ouverte explique le Procureur de la République de Blois.

Par Arnaud Moreau

Les gendarmes qui ont abattu un fugitif jeudi en Loir-et-Cher se seraient donc défendus. C’est la clarification apportée par le Procureur de la République à Blois ce vendredi soir. Une information judiciaire est ouverte et une enquête diligentée pour comprendre clairement les conditions de l'interpellation de cet homme de 37 ans.

La garde à vue des deux gendarmes qui ont abattu un fugitif avant hier dans le Loir-et-Cher, à Seur, devait être levée ce samedi matin. Une enquête va être ouverte pour comprendre les conditions de l'interpellation d'Angelo Garand. Cet homme était recherché depuis septembre pour ne pas avoir réintégré la prison de Vivonne près de Poitiers.
Le point par Flavien Texier avec Amélie Rigodanzo et Aurélie Darblade

Fugitif abattu dans le Loir-et-Cher : précisions du Procureur de la République de Blois
Les précisions du Procureur de la République de Blois au lendemain du décès d'un fugitif à Seur dans le Loir-et-Cher - France 3 Centre - Flavien Texier, Amélie Rigodanzo, Aurélie Darblade




Sur le même sujet

Les + Lus