Montoire-sur-le-Loir : Musikenfête, le musée-spectacle du festival de musiques traditionnelles

Chaque année depuis 1973, Montoire vibre au rythme des musiques traditionnelles lors de son festival. Le reste de l'année, c'est le Musée Musikenfête qui prend le relais. Près de 600 instruments du monde entier y sont exposés.

Il y a des choses indissociables dans la vie. Comme Francis Cabrel de sa guitare, Cannes de son tapis rouge. Ou Montoire-sur-le-Loir de son festival de musique traditionnelle. Depuis 48 ans, des groupes du monde entier se produisent dans cette commune du Loir-et-Cher et font découvrir leur culture aux festivaliers. Et en plus du spectacle qu'ils offrent, ils laissent chaque année des cadeaux aux organisateurs du festival. Des instruments de musique, fièrement exposés à Musikenfête.

La visite commence par un instrument colossal d'une grande rareté : un carillon à cloches chinois. Adeline Proux, directrice du Musée, joue un morceau, devant des visiteurs, épatés par ce qu'ils ont sous leurs yeux et par le son qui caresse leurs tympans. Adeline est la cheffe d'orchestre, la directrice du musée. C'est elle qui vous entraîne dans l'univers inconnu et fabuleux des musiques du monde.

Voir le reportage complet consacré à ce musée (reportage : Malvina Raud, Philippe Tanger, Samuel Foucault et Gilles Engels) : 

Des instruments accessibles pour tout mélomane

Après quelques démonstrations d'ocarina, de didgeridoo et de cithare, elle vous emmène dans la Nef Musicale. Dans cette pièce noire au ciel étoilé trône des créations instrumentales imaginées par Robert Hebrard, un luthier français. Des instruments composés de tubes de bambous inspirés de l'angklung, percussion originaire de l'île de Java.

Dans chaque pièce, les visiteurs sont invités à participer et à essayer. Isabelle, touriste originaire de Lot-et-Garonne, joue de la musique pour la première fois de sa vie. Sans sa venue ici, elle n'aurait peut-être jamais eu l'occasion de frapper quelques notes sur un xylophone. A Musikenfête, pas besoin d'être un virtuose, être mélomane suffit.

A l'étage, encore un échantillon d'instruments. Dans tout le musée, on en compte plus de 600, presque tous fonctionnels, à raison d'un petit accordage de temps en temps. Des bijoux aux yeux d'Adeline, toujours ravie de voir l'effet qu'ils produisent sur les visiteurs. "C'est le cœur du monde qui bât à Musikenfête". Et qui résonne dans les têtes.

durée de la vidéo: 00 min 27
Musée Musikenfête
Musée Musikenfête

Des costumes qui dorment dans les cartons

En plus des instruments, Adeline et Jean-Marie, son époux et créateur du Festival de Montoire, ont des centaines de costumes traditionnels qui dorment dans des cartons. Des cadeaux de leurs amis des quatre coins du globe qui attendent patiemment de rencontrer le public. Une petite collection de masques arrivés de République dominicaine est exposée cet été. Il faudrait donc encore pousser les murs, de ce musée spectacle haut en couleurs.

Infos pratiques : Musikenfête, Espace de l'Europe, 41800 Montoire-sur-le-Loir. Téléphone : 0254852895. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Tarifs : adultes 7 euros, enfants 5 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musée musique tradition