Paroles de confinés : Christophe Hay, restaurateur deux étoiles, s'engage pour les soignants et les producteurs locaux

Christophe Hay profite du confinement pour s'occuper de son jardin près de ses restaurants à Montlivault. / © Christophe Hay-DR
Christophe Hay profite du confinement pour s'occuper de son jardin près de ses restaurants à Montlivault. / © Christophe Hay-DR

Christophe Hay ne compte pas rester inactif pendant cette période de confinement. Ses trois restaurants sont fermés et ses 47 salariés au chômage partiel. Mais le chef aux deux étoiles Michelin, installé à Montlivault, compte bien aider les soignants et les agriculteurs locaux à passer cette crise.

Par Marine Rondonnier

La seule chose qu'on pourrait faire pour poursuivre notre activité économique ce serait de la vente à emporter comme cela se fait à Paris. Mais je trouve cela trop dangereux. On pourrait être porteur du virus et le transmettre au livreur ou au client. 

Christophe Hay est le chef de la Maison d'à Côté à Montlivault, dans le Loir-et-Cher (deux étoiles Michelin 2015 et 2019) et propriétaire du Côté Bistrot (également à Montlivault) et de La Table d'à côté à Ardon, dans le Loiret (une étoile Michelin en 2019). 

Depuis le 15 mars, il a consacré son temps aux démarches administratives. 47 salariés au chômage partiel sur trois structures, dont 36 à Montlivault, demande de report de taxes, URSSAF, loyers... "ces démarches sont incontournables pour envisager l’avenir et protéger ma brigade, mes producteurs et fournisseurs".

Malgré la situation, Christophe Hay est plutôt serein. Il areçu de nombreux mesages de soutien de ses clients habitués et de la Région : 

" De nombreuses initiatives sont envisagées par la Région pour favoriser l’attractivité touristique en Val de Loire ce qui donnera un bon coup de pouce à la reprise."


Pendant le confinement, le chef étoilé a décidé de ne pas poursuivre son activité de restaurateur, en la transformant en vente à emporter. Il se voit plutôt aider ceux qui en ont besoin.  
" Je pense que les liens avec nos convives seront renforcés à l’issu de cette épreuve. De plus, leur fidélité toujours présente participera à la reconstruction de nos établissements à tous".
 

Livrer des repas au personnel hospitalier

"La première chose que je vais faire, c'est aider les soignants. Je connais beaucoup de médecins à l'hôpital de Blois. Dès qu'ils auront besoin de moi, je préparerai des plats pour le personnel hospitalier. C'est la moindre des choses."

Christophe Hay est pragmatique et très organisé. Pas question pour lui de mettre en danger qui que ce soit. "Il faut que ce soit fait selon les normes sanitaires. Avec un cadre strict." 

Il compte utiliser le principe lancé par Gault & Millau qui met en relation un chef et un traiteur. "Un chef s'associe à un traiteur pour fournir des repas pour le personnel hospitalier. Dès que le personnel de l'hôpital me fait signe, je me lance avec un labo agréé pour que ce soit encadré sur le plan sanitaire." 

Préparer des repas pour beaucoup de personnes qui en ont besoin est un exercice que Christophe Hay pratique depuis longtemps. Chaque année, depuis cinq ans, il offre un repas pour les fêtes de Noël aux "gens de la rue" des Restos du Coeur de Blois. 
 

Aider les producteurs locaux dans les champs

Autre activité prévue par le grand chef pendant ce confinement : aller donner un coup de main aux producteurs locaux. "Je pense déjà à Jean-Michel Morand, producteur d'asperges à Saint-Claude-de-Diray, dans le Loir-et-Cher. Je ne pourrai pas vendre ses asperges dans mon restaurant, alors je vais aller l'aider à les ramasser. Il n'a pas assez de main d'oeuvre comme beaucoup de producteurs locaux."
 
Christophe Hay compte aller donner un coup de main pour la récolte des asperges chez Jean-Michel Morand, producteur du Loir-et-Cher / © Christophe Hay/DR
Christophe Hay compte aller donner un coup de main pour la récolte des asperges chez Jean-Michel Morand, producteur du Loir-et-Cher / © Christophe Hay/DR
 

Consommer local pour sauver les restaurateurs et les producteurs locaux

Christophe Hay est un ambassadeur de la cuisine responsable. Pour lui, le locavore permet de soutenir les producteurs locaux, mais aussi de faire découvrir aux clients des trésors qu’ils ne soupçonnent pas.
Il a même été mis en avant en 2020 par le Guide Michelin comme "chef engagé pour une gastronomie durable".
Christophe Hay auprès des producteurs locaux avec Adèle Champdavoine, éleveuse de Gélines de Touraine / © Christophe Hay/ DR
Christophe Hay auprès des producteurs locaux avec Adèle Champdavoine, éleveuse de Gélines de Touraine / © Christophe Hay/ DR
Alors, il compte sur les consommateurs pour continuer pendant le confinement à acheter aux producteurs locaux. Sur les réseaux sociaux, il leur propose une à deux fois par semaine une recette facile à faire à la maison.  "C'est pour garder le lien avec mes clients, mais aussi pour donner envie aux gens de faire une cuisine simple et sympa à la maison. " 
  • Recette de la tarte aux poires et chocolat de la grand-mère de Christophe Hay réalisée avec sa fille Lisy :  
  • Recette de la tarte au fromage blanc

S'occuper du jardin du restaurant 

Quand il ne cuisine pas avec sa fille, Christophe se rend dans un des lieux favoris : son jardin à Montlivault près de ses restaurants. Celui qu'il a créé avec son ami producteur de safran Alain Gaillard. "Avec mon ami jardinier, on s'occupe du jardin du restaurant en gardant nos distances l'un de l'autre, même si on s'aime beaucoup. On va avoir un très beau jardin cette année."
Christophe Hay s'occupe de son jardin pendant le confinement. / © Christophe Hay/ DR
Christophe Hay s'occupe de son jardin pendant le confinement. / © Christophe Hay/ DR
Christophe Hay tient à utiliser le maximum de légumes, de fruits et d'aromates qu'il peut cultiver dans son jardin à Montlivault. Ce qu'il n'a pas, il le prend chez des producteurs locaux qu'il a contactés.  
Paroles de confinés : Christophe Hay, restaurateur deux étoiles s'engage pour les soignants et les producteurs locaux
Christophe Hay profite du confinement pour s'occuper du jardin de ses restaurants à Montlivault.

Découvrez le confinement d'autres artistes, auteurs ou encore sportifs de la région dans notre carte intéractive :

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus