Région Centre-Val de Loire : les élus réagissent à la démission de François Bayrou

Publié le Mis à jour le
Écrit par Flora Battesti

La démission de François Bayrou en tant que garde des Sceaux a suscité beaucoup de réactions dans le monde politique et dans la région Centre-Val de Loire. Les élus n'ont pas manqué de réagir de manière parfois cinglante, sur les réseaux sociaux.

François Bayrou a décidé de ne plus être ministre de la Justice, le mercredi 21 juin. Il affirme vouloir "exposer" le gouvernement et Emmanuel Macron dans une affaire de "dénonciations anonymes" contre le Modem dont il était, selon lui, "la cible". En effet, il a été anonymement affirmé que le MoDem avait recours à emplois fictifs.

Dans la région Centre-Val de Loire, les élus locaux se sont emparés du sujet. Tantôt moqueurs, tantôt compréhensifs, beaucoup d'entre eux ont partagé leur sentiment au sujet de cette démission.

Les ironiques


Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres (LR)

Au début du mois de juin, Eva Joly avait affirmé que la réforme sur la moralisation de la vie politique, portée par François Bayrou, aurait un "impact énorme". 


Jean-Patrick Gilles, conseiller régional Centre-Val de Loire (PS)



Jean-Pierre Door, député du Loiret (LR)


 

Les compréhensifs



Sophie Auconie, députée d'Indre-et-Loire (UDI)


Marc Fesneau, député du Loir-et-Cher (MoDem)