• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Remaniement : la Modem Jacqueline Gourault nommée ministre de la Cohésion des territoires

La ministre Jacqueline Gourault, à la sortie du conseil des ministres, avril 2018. / © MAXPPP
La ministre Jacqueline Gourault, à la sortie du conseil des ministres, avril 2018. / © MAXPPP

Jacqueline Gourault reste au gouvernement. La sénatrice Modem du Loir-et-Cher est nommée à la tête d'un grand ministère des Territoires.  Avec la nomination  de Marc Fesneau, ce sont deux élus Modem du Loir-et-Cher qui s'apprêtent à siéger au conseil des ministres. 

Par Christine Launay

Jacqueline Gourault occupait les fonctions de ministre auprès du ministre de l'Intérieur depuis 2017.  Elle remplace Jacques Mézard au ministère de la Cohésion des territoires avec à ses côtés Sébastien Lecornu, nommé ministre auprès d'elle chargé des collectivités territoriales, et Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement.   

La loiréchérienne qui réside toujours à La Chaussée Saint-Victor n'a eu de cesse tout au long de sa carrière politique d'affirmer son attachement aux territoires. "J'ai toujours eu horreur d'opposer la ville et la campagne. C'est quelque chose qui me semble assez stupide, car la ville a besoin de la campagne et vice-versa. J'ai toujours eu dans la démarche politique qui est la mienne cherché la complémentarité des territoires."  Itw France 3 Centre-VDL 15 mai 2018

Jacqueline Gourault est donc une interlocutrice de choix pour l'exécutif  qui doit faire face à la grogne des élus locaux, 
entrés en "rebellion contre l'état centralisateur"


Jacqueline Gourault en cinq dates clés

  • 1950 : naissance à Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher)
  • 1989 : élue maire de La Chaussée Saint Victor
  • 1993 : candidate aux législatives face à Jack Lang
  • 2001 : élue sénatrice du Loir-et-Cher
  • 2017 : nommée ministre auprès du ministre de l'Intérieur
  • 2018 : nommé ministre de la Cohésion des territoires
 



 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus