Romorantin : les frais de bouche du maire épinglés par Mediapart, "extrêmement choquants" pour l'opposition

Mediapart révèle ce samedi 1er mai que Jeanny Lorgeoux, maire de Romorantin-Lanthenay, a dépensé plus de 60 000 euros en trois ans dans un restaurant étoilé, sur les comptes de la ville et de la communauté de communes. 

Jeanny Lorgeoux invité de Rebecca Benbourek dans le 19/20 Centre Val de Loire
Jeanny Lorgeoux invité de Rebecca Benbourek dans le 19/20 Centre Val de Loire

Jeanny Lorgeoux fait-il payer au contribuable ses dépenses luxueuses ? Selon Mediapart, dans un article (réservé aux abonnés) publié ce samedi 1er mai, le maire de Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher aurait fait payer 66 000 euros à la ville et à la communauté de communes pour des repas servis et des suites réservées au Lion d'or.

Le Lion d'or, c'est l'établissement hôtelier et culinaire le plus renommé de la ville. Les menus s'y facturent de 49 à 145 euros selon leur standing, sans compter les vins de grands crus et autres gourmandises qui peuvent y être ajoutés (comme un repas où trois bouteilles à 530 euros chacune auraient été débouchées).

Jeanny Lorgeoux aurait, selon Mediapart, réalisé 24 factures sur trois ans, pour des repas où étaient conviés politiques, chefs d'entreprises et autres personnalités locales ou nationales -le média en ligne cite par exemple le député LR de la circonscription Guillaume Peltier, ainsi que l'ancien patron de France Télévisions Xavier Couture.

"Des techniques d'un autre temps"

Sur le plan légal, le maire signale à Mediapart que ces frais restent en-deça des plafonds fixés pour les indemnités de frais de représentation. Des montants fixés par le conseil municipal, que préside Jeanny Lorgeoux.

Pour l'opposition : mêmes légales, ces dépenses font tache. "Ces chiffres sont extrêmement choquants s'ils sont vérifiés", s'indigne Dominique Giraudet, conseillère d'opposition et présidente de groupe (Div. Centre) à la mairie de Romorantin.

Même réaction de Raphaël Hougnon, également conseiller municipal (Div. droite), qui qualifie ces dépenses de "techniques d'un autre temps" :

Avec les crises actuelles, il est malvenu d'utiliser 20 000 euros en un an pour un seul établissement. Et on s'étonne que la population n'ait plus confiance en ses élus. Un élu doit être exemplaire dans son utilisation de l'argent public.

Raphaël Hougnon, conseiller municipal Div. droite à la mairie de Romorantin-Lanthenay

"Faire toute la transparence"

Selon lui, un maire doit aussi "faire preuve d'équité", et "même si le Lion d'or est une belle vitrine pour la ville, ce n'est pas la seule". 

"Nous proposerons un audit indépendant de la municipalité et de la communauté de communes sur les frais de représentation de M. Lorgeoux et de son cabinet", assure de son côté Dominique Giraudet, réclamant au maire "de faire toute la transparence sur ce sujet".

Ce dimanche soir, Jeanny Lorgeoux n'avait répondu à aucune des sollicitations de France 3. En réponse à nos confrères de France Bleu Orléans, le maire de Romorantin-Lanthenay se contente de dénoncer une "opération politique" contre lui. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique médias économie