Tourisme : le château de Chambord se réinvente pour attirer les visiteurs

Le chateau de Chambord a été fermé pendant deux mois et demi et la fréquentation des touristes étrangers est en forte baisse cette année. Mais le personnel du monument est parvenu à se réinventer pour attirer de nouveaux visiteurs français.
Le château de Chambord accueille à nouveau des visiteurs.
Le château de Chambord accueille à nouveau des visiteurs. © F3 / P-D Lepais
Après avoir souffert d'un début de saison complétement stérile, les grands sites touristiques du Centre-Val de Loire relèvent la tête. Comme à Chambord, où, faute de touristes étrangers, le château a essayé de se réinventer pour attirer une clientèle française.
 

Jusqu'à 7000 visiteurs par jour

Car cette année, outre la visite du château lui-même, ce domaine de 5 500 hectares révèle bien d'autres surprises aux visiteurs. Les vacanciers peuvent désormais profiter de balades en barques sur le Cosson, parcourir le parc en vélo ou en voiturette, ou encore découvrir le potager en compagnie des jardiniers du château.

Une stratégie payante, puisque selon Frédéric Bouileux, directeur général du château, "nous avons, sur les mois de juillet et août, presque récupéré la fréquentation de 2019". Pas tout à fait cependant, car "les étrangers sont beaucoup moins nombreux, et les groupes sont souvent absents", précise le directeur. Depuis le début de l'été, entre 6000 et 7000 visiteurs se pressent chaque jour à Chambord. Reste à savoir si l'arrière-saison sera du même tonneau.

Retrouvez ci-dessous le reportage d'O. Von Kayser, P-D. Lepais et M. Le Roux ou cliquez ici
 
Chambord : pour attirer les touristes, le château se réinvente


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chambord culture patrimoine tourisme économie déconfinement société covid-19 santé