Un train de nuit immobilisé durant cinq heures à Lamotte-Beuvron avec 280 passagers à bord

Un train de voyageurs reliant Toulouse à Paris est resté bloqué durant près de cinq heures dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 janvier. Bloqué peu après la gare de Lamotte-Beuvron, c'est un défaut d'alimentation électrique dû au givre qui est à l'origine de l'incident.

Les voyageurs du corail 3730 ont dû passer une très longue et fraîche nuit à bord du train qui les conduisait à Paris. Partis de Toulouse à 22h48 samedi 18 janvier, il était 6h30 lorsque leur train s'est immobilisé à hauteur de Lamotte-Beuvron dans le Loir-et-Cher à cause d'un défaut d'alimentation électrique dû au froid. Les pantographes de la locomotive ont vraisemblablement givré explique l'astreinte voyageurs de la SNCF.

De la lumière mais pas de chauffage

Il faut dire que cette nuit, les températures ont avoisiné les -4 degrés en Sologne, ce qui peut poser problème aux installations ferroviaires mais aussi aux voyageurs. Car si les 280 personnes à bord ont pu continuer de s'éclairer grâce à une batterie de secours, elles ont en revanche été privées de chauffage.

"Comme c'est un train de nuit, les voyageurs disposaient de couvertures et les contrôleurs avaient également des couvertures supplémentaires à leur distribuer", modère la SNCF, qui assure que le thermomètre affichait 19°c à 10h ce dimanche matin dans le train et précise que les passagers bénéficiaient également d'un service de restauration ambulante et d'eau contrairement à ce qu'affirment certains commentaires sur les réseaux sociaux. Des bouteilles sont en effet habituellement disposées près de chaque couchette et un stock supplémentaire était disponible à bord.

Par ailleurs, sept sapeurs-pompiers de Salbris et de Lamotte-Beuvron se sont rendus sur place afin de pouvoir intervenir si l'état de santé de certains passagers l'avait nécessité.

Les billets intégralement remboursés

Le train est resté immobilisé près de cinq heures, le temps d'organiser une opération de remorquage. Une locomotive a été dépêchée depuis Orléans afin d'atteler le train qui a finalement pu repartir à 11h15. Il devrait arriver à Paris aux alentours de 13h au lieu de 7h17 prévu initialement.

"Des agents attendrons les voyageurs à Paris afin de les guider et les orienter vers d'éventuelles correspondances et un coffret repas leur sera également délivré", explique la SNCF qui se dit désolée de l'incident et assure aux voyageurs que leurs billets leur seront également intégralement remboursés.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité