Ludo le fou se lance un nouveau défi : 300 km en autonomie en Laponie

Ludovic Chorgnon s'entraîne en salle, il devra tracter une pulka ( luge) contenant les 25 kilos de matériel. / © Marine Rondonnier, F3CDVL
Ludovic Chorgnon s'entraîne en salle, il devra tracter une pulka ( luge) contenant les 25 kilos de matériel. / © Marine Rondonnier, F3CDVL

Du congélateur d'un supermarché au cercle polaire il n'y a qu'un pas ou presque ! 
Le 23 février prochain, Ludovic Chorgnon déjà titulaire d'un record mondial (41 Ironman consecutifs) va se lancer un nouveau défi, une course de 300 kms dans le cercle polaire en totale autonomie. 
 

Par Sanaa Hasnaoui

On ne présente plus Ludovic Chorgnon dit Ludo le Fou. Dans le Loir-et-Cher il est connu pour son record du monde, 41 fois le Iron Man, soit un par jour pendant 41 jours...
Un marathon, 3,8  kms de nage, 180 kms de vélo.

Depuis, il ne cesse de pousser les limites et l'aventure qu'il s'apprête à vivre n'est pas des moindres.
"Mon terrain de jeu favori, ce sont les grandes étendues, désertiques, isolées. Je préfère la chaleur au froid mais la course Rovaniemi, c'est pousser un peu plus encore mon corps vers l'extrême".

La course Rovaniemi300 est connue pour être l'une des courses les plus dures au Monde.
300 kilomètres dans le cercle polaire, seul face à l'immensité des paysages, sans assistance, ni abri. Le parcours est une boucle de deux fois 150 kilomètres. Les plus faibles s'arrêtent très souvent à la fin des 150 premiers kilomètres.... Le plus difficile est de repartir pour un tour. 
 

Survivre dans le froid et courir pour terminer à temps

Ludovic a déjà effectué la Rovaniemi150 en 2017. Il revient donc en Laponie pour courir 300 kilomètres. Il est conscient du terrain: "Dans l'esprit des gens, les paysages de l'arctique sont plat et infini ,alors qu'en réalité il ya des dénivelés à répetition".
Depuis des mois son entraînement est soutenu. Ludovic se rend tous les jours au supermarché pas pour faire ses courses.... non, mais pour courir et tester son matériel dans le congélateur à -25°C. L'objectif est de voir si la nourriture et l'eau qu'il transportera peuvent tenir sans geler pendant plusieurs heures.
 
Ludovic prépare de la semoule et de l'eau chaude, qu'il disposera ensuite dans une glacière à air. Celle-ci devrait maintenir la chaleur pendant quelques heures avant que la nourriture ne gèle complètement. / © Marine Rondonnier F3CDVL
Ludovic prépare de la semoule et de l'eau chaude, qu'il disposera ensuite dans une glacière à air. Celle-ci devrait maintenir la chaleur pendant quelques heures avant que la nourriture ne gèle complètement. / © Marine Rondonnier F3CDVL

 

Rien n'est laissé au hasard

La pulka est une luge que chaque coureur tracte durant l'épreuve. Le matériel est soigneusement préparé et testé avant le départ. Ludovic apporte avec lui sa valise contenant son équipement dans le congélateur. A l'intérieur il doit se changer à plusieurs reprises rapidement :" Comme je dois me changer assez souvent je dois maîtriser les gestes pour être le plus rapide, c'est vital à -30°C".
 
L'équipement de Ludovic est testé à l'intérieur du congélateur. / © Marine Rondonnier F3CDVL
L'équipement de Ludovic est testé à l'intérieur du congélateur. / © Marine Rondonnier F3CDVL
 

300 kilomètres à vendre au profit de deux associations locales


3000 euros seront collectés et offerts à deux associations:
"Les Coccinelles" lutte contre la neurofibromatose
"Un même regard pour tous" lutte contre le syndrome de Rett.
 
1 kilomètre pour 10 euros. Pour soutenir le défi de Ludovic Chorgnon retrouvez le sur son site Défi 41.
 




 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus