Loiret : huit ans de prison pour les agresseurs d'un notaire de Saint Jean le Blanc à son domicile

© A.Rigodanzo
© A.Rigodanzo

Deux hommes ont été condamnés mercredi 14 février à huit ans de prison par le tribunal correctionnel d'Orléans pour un vol avec violences, une agression d'un notaire à son domicile qu'ils présentent comme un "cambriolage ayant mal tourné".

Par FM avec AFP

Un seul des deux prévenus a reconnu avoir participé, le 29 décembre 2016, à l'agression de cet homme de 51 ans, notaire de profession, à son domicile de Saint-Jean-Le-Blanc, près d'Orléans.
L'homme, ligoté aux mains et aux pieds, a été frappé au visage, perdant deux dents, et sa joue a été entaillée avec une lame. Présente à la maison, sa fille de 21 ans a elle-même été ligotée.

Agé de 29 ans, l'un des prévenus a assuré aux magistrats qu'"à aucun moment, il (la victime principale, NDLR) ne devait se trouver là" ce jour-là. L'autre prévenu mis en cause, âgé de 25 ans, a affirmé ne pas avoir été présent lors de cette agression, bien que son ADN ait été retrouvée sur le volant de la BMW volée à la victime, puis abandonnée dans une rue de Châteauroux, ainsi que sur une bouteille d'alcool appartenant également à la victime. La procureure avait requis neuf ans de prison. Outre la BMW, les deux prévenus s'étaient notamment emparés de bijoux et de montres, dont deux Rolex.

Ils ont été tous les deux condamnés à huit ans de prison par le tribunal correctionnel d'Orléans pour un vol avec violences et agression d'un notaire. 

Sur le même sujet

Mathis Poulin, jeune chanteur blésois, va chanter à la fête de l'Huma ce week-end

Les + Lus