• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Agression homophobe filmée à Orléans, la garde à vue de l'auteur présumé levée cet après-midi

© L'agression a été filmée et diffusée sur le web
© L'agression a été filmée et diffusée sur le web

Les faits remontent au 25 février. Un lycéen a été violemment agressé par un autre jeune à Orléans. Selon les déclarations de la victime, cette agression était clairement homophobe, ce que conteste l'auteur présumé des faits. La scène avait été filmée par un autre jeune et diffusée sur internet. 

Par Fabienne Marcel

La vidéo de l'agression ne dure que 9 secondes, mais la violence du coup de pieds porté est bien visible. Diffusée sur les réseaux sociaux, plus d'un million de personnes ont visionné la vidéo. La victime a porté plainte dès le 26 février, soit le lendemain des faits.

Aidés par les images de l'agression, les policiers n'ont pas tardé à retrouver l'auteur présumé ainsi que celui qui aurait filmé la scène. Les deux jeunes de 18 ans ont été mis en garde à vue en début de soirée le 1er mars. Leur garde à vue expire en fin d'après-midi ce mercredi.

A LIRE Homophobie : l'agression d'un jeune homme filmée à Orléans

Les charges que le procureur de la République a retenu dans le cadre cette garde à vue c'est violence ayant entrainée une ITT de moins de huit jours, en réunion, près d'un établissement scolaire et en raison de l'orientation sexuelle de la victime. Des circonstances aggravantes qui pourraient alourdir les peines encourues par les auteurs présumés des faits. En effet, lorsque les violences physiques sont accompagnées d’une ou plusieurs circonstances aggravantes les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et 75 000€ d’amendes. Jusqu'ici, l'auteur présumé des faits ainsi que celui qui aurait filmé la scène n'étaient pas connus des services de police.

En fin de journée, le procureur de la république devrait prendre une décision sur le motif des poursuites.


Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus