Baisse des loyers pour les bénéficiaires des APL en HLM : une loi qui passe mal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Juliette Roché .

Après la baisse des APL de 5 euros en octobre, c’est aux bailleurs sociaux qu’un nouvel effort est demandé. Pour réaliser 1,7 milliards d’euros d’économie, le gouvernement veut baisser de 10% le montant du loyer des HLM pour les bénéficiaires des APL. 

Dans le Loiret, les bénéficiaires des APL hébergés en HLM représentent 53% des locataires. Si le projet de loi s’applique les loyers devraient baisser entre 50 et 60 euros. Pour les bailleurs sociaux, c’est une perte sèche de 6 millions d’euros.  Autant d’argent qui ne sera pas réinvesti pour la réhabilitation du parc de logement existant ou pour la mise en place de nouveaux projets.

Un projet de loi qui inquiète aussi les locataires. L’entretien des immeubles reste une préoccupation majeure. D’autant que les travaux d’isolation ou de mise aux normes écologiques attendront… Et forcément cela pèsera sur la facture énergétique des locataires.

Bénéficiaires des APL en HLM : une baisse de loyer qui passe mal ©Centre-Val de Loire


Autre enjeu, moins de budget implique moins de projets. Dans la construction, les carnets de commande vont forcément réduire. L’emploi dans le secteur du BTP risque donc de freiner aussi. 6 000 postes pourraient être concernés.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité