Loiret : désespérés des vitesses excessives dans la traversée de leur commune, des habitants fabriquent leurs panneaux

Choquer pour inciter à ralentir / © France Télévision Vincent Lamhaut
Choquer pour inciter à ralentir / © France Télévision Vincent Lamhaut

A Acquebouille, dans le Loiret, les habitants espérent inciter les automilistes à ralentir avec des panneaux de leur fabrication.

Par Nathanael Lemaire



Traversée par la départementale 97, la petite commune d'Aquebouille dans le Loiret est le passage obligé pour se rendre d'Etampes à Orléans.
Excédés, de longues dates du passage incessant des voitures et camions dans leur village, les 130 habitants ont cherché une solution à leur portée pour ralentir ce trafic routier. 
Avec la panne prolongée des feux de signalisation, les habitants d'Aquebouille, ont décidé de prendre en main leur sécurité routiére.
Leur impression, est que beaucoup de véhicules ne respectent pas la limitation à 50 km/h dans leur commune et ils ont décidé de fabriquer des panneaux de signalisation. 
 
Choquer pour faire ralentir / © France Télévision Vincent Lamhaut
Choquer pour faire ralentir / © France Télévision Vincent Lamhaut


Depuis le début de l'année, à chaque entrée du village, des panneaux s'adressent aux automobilistes pour les inciter à la vigilance et au respect des limitations de vitesse.

Désormais, en traversant la commune, on peut voir plusieurs panneaux avec écrit dessus "Il reste encore des enfants à tuer" ou " rouler plus vite". Des avertissements destinés à choquer les utilisateurs de la D97 dans la longue ligne droite qui traverse la commune d'Aquebouille.

Avec cette opération de sensibilisation, les fabricants des pancartes espèrent aussi mobiliser les collectivités et exprimer à leur désarroi face à ce trafic routier au cœur de leur commune. Un comptage des véhicules et de leurs vitesses est en cours pour avoir des éléments chiffrés avant une réunion ce lundi 27 janvier entre le département et la commune.

Sur le même sujet

Les + Lus