Emmaus a 70 ans : des animations prévues à Ormes (Loiret) pour célébrer cet anniversaire

A Ormes près d'Orléans les compagnons d'Emmaüs / © France 3 Centre-Val de Loire / INA
A Ormes près d'Orléans les compagnons d'Emmaüs / © France 3 Centre-Val de Loire / INA

Le mouvement Emmaus a été lancé en 1949, lorsque l'Abbé Pierre achète une maison "trop grande pour lui" à Neuilly-Plaisance (93). Les communautés Emmaus se développent dans les années 60 et celle d'Orléans est l'une des pionnières en province.

Par Alain Heudes

Au début il y a une maison à Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis), mais il y a surtout une âme et une philosophie d'action que l'Abbé Pierre, le fondateur d'Emmaus, expliquait dans un manuscrit, un simple cahier d'écolier, destiné aux responsables des communautés à venir.

Les trois premiers préceptes

Rédigés de la main même de l'abbé Pierre, voici les trois premiers articles d'une règle de gestion des communautés Emmaus :

Ce qui constitue essentiellement Emmaüs, ce n’est pas son organisation extérieure, ses activités, son rendement en maisons bâties et en familles secourues, c’est l’esprit qui doit régir et animer ses communautés ouvrières; l’amour des camarades en est le fondement. 
L’esprit d’Emmaüs est fait de bonté accueillante et de patience, de compréhension et de prudence, d’indulgence et de fermeté. Il pousse à soulager tout homme en difficulté avec la vie, quelle que soit l’origine de ses malheurs. 
Le souci dominant du responsable sera d’aider les camarades à devenir meilleurs et à retrouver un réel bonheur de vivre. Il se souviendra que ce n’est pas en tirant sur l’herbe qu’on fait pousser le blé plus vite. Il saura patienter, tenir compte du petit effort, attendre la lente montée de chacun et admettre les trébuchements.

C'est selon ces directives qu'est créé, au milieu des années 60, la communauté Emmaus d'Orléans.
Elle est l'une des toutes premières, hors agglomération parisienne.
En 1971 elle se déplace sur la commune d'Ormes, au nord-ouest d'Orléans, où elle se trouve toujours aujourdhui en dépit de deux incendies consécutifs à la fin de l'année 2011.

La présidente actuelle de la communauté orléanaise est Catherine Depaz :

A ce jour, Ormes accueille 65 compagnons. La Communauté est autonome financièrement. Elle
tire ses moyens de la valorisation des dons, grâce au travail des compagnons et des bénévoles.
Au-delà de sa mission d’accueil, la Communauté Emmaüs Loiret utilise une partie de ses
ressources pour des actions de solidarité en direction de familles ou d’associations locales du
Loiret, vers d’autres Communautés ou associations en France ou dans le monde. 

Cette communauté va se mobiliser le samedi 16 novembre pour célébrer les 70 ans d'Emmaus.

Une résidence d'artistes, organisée en partenariat avec les associations Loire Vistule et WL4 Art Space, a permis à des créateurs polonais et français, à partir des objets et matériaux récupérés à la Communauté, de réaliser des objets, sculptures, peintures et installations, visibles dès ce vendredi 15 novembre.
Un collectif de photographes orléanais, Parallèle 45, et des jeunes graphistes se sont également imprégnés de la Communauté et de ce qui s’y vit. Leurs créations seront aussi mises en valeur dans une exposition sur place.
Des visites de la Communauté Emmaüs Loiret seront organisées, pour le public, le samedi 16 novembre, de 9h30 à 12 h et de 14 h à 17h30.
Il y aura même des "contre-visites", guidées par Jérôme Poulain de la compagnie théâtrale "Joseph K".
Des animations pour les enfants, un concert et une fin de soirée animée par un DJ sont également au programme.
Toutes les animations et visites seront gratuites.

 
Retour sur la création de la communauté Emmaus d'Orléans

 

Sur le même sujet

Les + Lus