Le basketteur loirétain Sekou Doumbouya signe en NBA chez les Lakers aux Etats-Unis

La nouvelle est tombée mardi 12 octobre : Sekou Doumbouya, jeune basketteur qui a débuté à Fleury-les-Aubrais dans le Loiret, a signé un contrat avec les Los Angeles Lakers, une des équipes phares de la NBA aux Etats-Unis

On l'appelle le prodige du basket. À vingt ans, Sekou Doumbouya, qui a débuté au CJF Fleury-les-Aubrais près d'Orléans dans le Loiret, vient de signer un contrat avec la mythique équipe de NBA des Los Angeles Lakers aux Etats-Unis.

De Fleury-les-Aubrais dans le Loiret à Los Angeles en Californie

Le jeune ailier, originaire de Guinée, est arrivé en France en Centre-Val de Loire alors qu'il était enfant. Il débute le basket à Fleury-les-Aubrais en benjamin. En 2014, il part au Centre fédéral à l'INSEP où il joue avec les cadets France. En octobre 2015, il devient le premier joueur né en 2000 à fouler le parquet d'une des trois divisions françaises professionnelles. En 2016, Sekou Dombouya remporte avec l'équipe de France des moins de 18 ans, le championnat d'Europe. La même année, il signe au Poitiers Basket 86 en Pro B, puis il rejoint le Limoges CSP16 en 2018 et intégère la Pro A. En seulement quatre ans, sa progression est fulgurante. Il est alors considéré comme étant le plus grand talent de sa génération.

Des co-équipers comme LeBron James

15e choix de la Draft 2019 (sélection des joueurs pour la ligue de basket-ball nord-américaine), et après deux premières saisons en NBA plutôt mitigées (les Pistons de Detroit, les Nets de Brooklyn et les Rockets de Houston n'ont pas voulu le conserver), Sekou Doumbouya touche presque le Graal du basket international en signant avec les Lakers. Mais il lui reste encore du chemin à parcourir avant de pouvoir rivaliser avec les grands. Son contrat "two way", lui permet de jouer quelques matchs avec l’équipe A, tout en continuant à se développer en G-League, la ligue mineure, avec les South Bay Lakers. Quant à la NBA, l'ailier devra se battre pour trouver sa place aux côtés de Carmelo Anthony, Trevor Ariza, ou encore LeBron James. 

Pour rappel, les « two-way contract » sont des contrats intermédiaires qui permettent aux franchises d’utiliser un joueur à la fois en G-League et en NBA, avec un maximum de 50 matchs dans la Grande Ligue.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport international