Football : Florian Thauvin soutient les jeunes joueurs d'Ingré agressés après un match

le champion du monde de football, Florian Thauvin a apporté son soutien aux jeunes joueurs d'Ingré agressés après une rencontre. / © Jeff Pachoud/AFP
le champion du monde de football, Florian Thauvin a apporté son soutien aux jeunes joueurs d'Ingré agressés après une rencontre. / © Jeff Pachoud/AFP

Le champion du monde de football 2018 a apporté son soutien, ce mardi 15 octobre, aux jeunes joueurs d'Ingré (Loiret), agressés ce week-end après un match par leurs adversaires de Bourges-Moulon.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Le champion du monde de football, Florian Thauvin a fait part de sa tristesse, ce mardi 15 octobre, suite à l'agression de jeunes joueurs du club d'Ingré (Loiret), le week-end dernier. De violents incidents avaient émaillé la fin d'un match de coupe Gambardella entre Bourges-Moulin et Ingré. Suite à la victoire des Ingréens, deux joueurs de moins de 18 ans ont été hospitalisés et des plaintes ont été déposées.

Florian Thauvin se dit particulièrement touché par cette agression puisqu'il s'agit d'un de ses clubs formateurs. L'attaquant de l'Olympique de Marseille y a fait ses classes entre 2000 et 2005. Attaché au FCM Ingré, il était retourné dans la ville du Loiret en septembre 2018 pour partager son titre de champion du monde.

Mbappé apporte son soutien


Dans son message partagé sur Twitter, Florian Thauvin se dit "très assisté" et tient à rappeler que : "La violence n'a pas sa place dans les stades, où on est là pour s'amuser avant tout". L'international français compte envoyer des maillots aux jeunes joueurs d'Ingré pour apporter son soutien.
 
Le geste louable du joueur a été partagé en masse sur les réseaux sociaux avec près de 7 500 mentions "j'aime" et 1 800 "retweets". Parmi eux, une autre figure du football français : Kylian Mbappé. Le jeune prodige du Paris Saint-Germain, grand ami de Florian Thauvin, a applaudi cette initiative.
 

La Ligue de football et la région condamnent de concert


Les incidents liés à cette rencontre sont remontés jusqu'à la Ligue Centre-Val de Loire de Football. Dans son communiqué de presse, l'instance juge ces évenements "intolérables" et assure qu'ils "ne resteront pas impunis". La Ligue informe que les deux joueurs sont gravement blessés. En signe de solidarité et d'encouragement, elle propose aux clubs de Centre-Val de Loire de respecter une minute d'applaudissements avant les rencontres de ce samedi 19 et dimanche 20 octobre.

La région s'est également indignée. Mohamed Moulay, vice-président délégué aux Sports, juge ces agissements "indignes" et "lâches" : "La violence est fondamentalement contraire aux valeurs du sport."
 

Sur le même sujet

Les + Lus