• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : élus et riverains ne décolèrent pas après l'annonce d'un rassemblement de 20 000 gens du voyage à Nevoy

© France 3 Centre
© France 3 Centre

Un rassemblement de l'association évangélique tzigane Vie et Lumière se tiendra en août à Nevoy dans le Loiret. L'Etat s'était engagé à trouver un autre terrain dans la Marne mais le projet n'a pas abouti. Le maire de Gien Christian Bouleau est furieux.

Par RB

Un deuxième rassemblement de l'association évangélique tzigane Vie et Lumière devrait finalement se tenir du 18 au 25 août à Nevoy dans le Loiret. Selon les élus du Giennois, le cabinet du Premier Ministre s'était engagé au mois de mai à trouver aux gens du voyage un autre terrain dans la Marne mais le projet est tombé dans l'impasse.

Une tentative de l'association d'acquérir un terrain dans l'Indre au printemps a également capoté après un bras de fer avec les agriculteurs. Le maire de Gien Christian Bouleau est très en colère, il fustige une promesse non tenue et s'apprête à démissionner de ses missions auprès de la préfecture en guise protestation.

Je suis très triste que l'Etat n'ait pas respecté sa parole. Nous réagissons très mal car même si on a déjà un rassemblement de gens du voyage au mois d'avril qui se passe bien, là ce ne sera pas la même population, plus de 20 000 personnes sont attendues ! Il y a des inquiétudes quant à la réaction des habitants, en plus nous sommes en période de sécheresse, il pourrait y avoir une pénurie d'eau !

 

Un terrain "impraticable" pour l'association

De son côté l'association évangélique tzigane Vie et Lumière qui est propriétaire du terrain de Nevoy depuis 1988 n'est pas non plus satisfaite de la situation. Les représentants des gens du voyage avaient eux-mêmes demandé au ministère de l'Intérieur un autre terrain pour leur rassemblement du mois d'août. Mais le seul lieu proposé situé à Sézanne dans la Marne s'est avéré impraticable, selon Mario Holderbaum secrétaire général de l'association Vie et Lumière.

C'est un terrain qui ne peut pas satisfaire notre demande car il est entièrement boisé et qu'il n'y a pas de possibilité de garer des caravanes, il nous faut un terrain plat. En 1991 nous avions bien fait un rassemblement là bas mais depuis le terrain a changé et la nature a repris ses droits, il y a des arbres et des buissons partout.

 

Christophe Castaner aux commandes

A Paris, le député LR du Loiret Claude de Ganay a été reçu à sa demande par le Premier ministre afin que l'État trouve une solution. "La perspective d'un second rassemblement cet été n'est pas acceptable pour les habitants du giennois et pour les riverains exaspérés par les intrusions et les nuisances que subissent leurs propriétés" a jugé l'élu sur Twitter.

Au téléphone, le député confirme que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner lui a dit s'être saisi du dossier, mais que "localement, les gens sont assez pessimistes". A moins d'un mois de la date du rassemblement, trouver un compromis pourrait effectivement relever d'une gageure.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus