Innov’agri : la technologie au service de l’agriculture

Publié le Mis à jour le
Écrit par JB

Du 4 au 6 septembre, environ 80 000 visiteurs sont attendus à Innov-Agri, le salon en plein-air organisé à Outarville dans le Loiret. Il est dédié aux agriculteurs de plus en plus connectés.

Surveiller à distance les différentes fonctionnalités de son tracteur ou alors la température du grain en stockage depuis son pc ou son smartphone. Voici quelques innovations présentées au salon Innov-Agri qui a lieu jusqu’au 6 septembre. 



Le rendez-vous organisé par le groupe France agricole présente les dernières nouveautés du secteur et les innovations qui permettent de rendre la vie plus facile aux exploitants agricoles. Et aussi de faire des affaires. Près de 250 exposants et 400 marques sont présentes dans cet hypermarché en plein air de 160 hectares soit environ 220 terrains de football.



 

Un marché à plus de 4 milliards

La France est le 3e producteur européen d’agro-équipements et le secteur pèse plus de 4 milliards d’après les organisateurs du salon. L’Hexagone c’est aussi le premier pays européen en terme de productions animales et végétales avec près de 300 000 exploitations agricoles en 2017.



 

Agriculture de précision

Parmi les innovations présentées, une station agro-météo déjà adoptée par Jean-Louis Manceau installé dans le Loiret à le Bignon Mirabeau et Pierre-Henri Leluc à Outarville. Crée par une start-up lilloise, la station connectée permet à chaque agriculteur de mesurer, au sein de sa parcelle, des données telles que la température de l’air, l’hygrométrie, la pluviométrie, la vitesse du vent. Il a la possibilité de créer des alertes en cas de gel par exemple. L’agriculteur a accès en temps réel à des données précises et locales. Il peut mieux s’organiser et optimise les traitements phytosanitaires en fonction de la météo.

 


Autre nouveauté présentée à Innov-Agri : l'irricam. Il s’agit d’une caméra connectée avec panneaux solaires installés sur un enrouleur. Un dispositif de surveillance de l'arrosage initié par Julien Doussineau, un jeune agriculteur de la Beauce. Son invention permet de gagner du temps et des aller-retour inutiles durant la période estivale, lorsque les cultures ont toutes soif en même temps. « L’objectif est d’optimiser le temps de surveillance, souvent improductif, grâce au système connecté sur mon mobile », explique le jeune agriculteur sur le site qui commercialise le produit. Depuis le début de l’année, 40 exemplaires ont été vendus.



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité