L'ancien footballeur Jean-Pierre Adams est mort. Il avait débuté dans le Loiret

Le footballeur Jean-Pierre Adams, qui avait débuté à Cepoy dans le Loiret, s'est éteint lundi 6 septembre à l’âge de 73 ans, après avoir passé 39 ans dans le coma suite à une erreur médicale. Sélectionné à 22 reprises en équipe de France, il formait avec Marius Trésor, une charnière redoutable
© AFP

Après avoir été plongé dans le coma depuis 39 ans, l'ancien footballeur international Jean-Pierre Adams est décédé lundi 6 septembre. Il avait débuté à Cepoy, puis à Bellegarde et à Montargis dans le Loiret, avant de passer par le Nîmes Olympique, l'OGC Nice et le Paris Saint-Germain. Il a également évolué en équipe de France. 

Jean-Pierre Adams a connu une riche carrière dans les années 70

Jean-Pierre Adams, né à Dakar au Sénégal, est arrivé à Montargis (Loiret) à l'âge de 8 ans. Vers l'âge de 15 ans, il est adopté par une famille de Corquilleroy, puis il joue à l'US Cepoy, à Bellegarde et à Montargis, avant de débuter sa vie professionnelle en 1970. Il évoluera en D1 à Nîmes, à l'OGC Nice et au Paris Saint-Germain (PSG). 

Sur son site, le PSG a rendu hommage à "l’un de ses glorieux anciens", saluant la "joie de vivre" et le "charisme" de l’ancien défenseur central.

"Le PSG a perdu, ce lundi 6 septembre, l’un de ses glorieux anciens", tweete le club parisien. "Défenseur des Rouge et Bleu et de l’Équipe de France, Jean-Pierre Adams avait porté les couleurs parisiennes de 1977 à 1979. Le Club présente ses condoléances à sa famille et à ses proches".

Nous avons appris ce matin la disparition de Jean-Pierre Adams”, a écrit le Nîmes Olympique sur Twitter. L’OGC Nice a également indiqué qu’un hommage lui serait rendu dimanche 19 septembre dans son stade de l’Allianz Riviera.

L'ancien défenseur sera sélectionné à 22 reprises en équipe de France entre 1972 et 1976. Il formait avec Marius Trésor "la garde noire". 

Une erreur médicale le plonge dans le coma

En 1982, alors qu'il n'a que 34 ans, Jean-Pierre Adams est victime d'une terrible erreur médicale. Le 17 mars, Jean-Pierre Adams subit une "banale" opération du genou. Mais une erreur d'anesthésie le plonge dans le coma. Depuis, l'ancien footballeur international français vivait dans un état végétatif, dans sa maison du Gard.

Dans le Loiret, le stade de Corquilleroy près de Cepoy porte son nom.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport décès faits divers