• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La Banque alimentaire et les Restos du coeur prêts pour la campagne d'hiver

La Banque alimentaire d'Ingré s'apprête comme chaque année à lancer sa campagne nationale de collecte auprès du public. / © F3 Centre-Val de Loire/JP.Brusseau
La Banque alimentaire d'Ingré s'apprête comme chaque année à lancer sa campagne nationale de collecte auprès du public. / © F3 Centre-Val de Loire/JP.Brusseau

Même si les températures sont assez clémentes, l'hiver approche. C'est une période de haute activité pour les associations caritatives tant la précarité gagne du terrain. La Banque alimentaire et les Restos du coeur se préparent à lancer leur campagne auprès du public. 

Par D.Cros

Les 6 salariés et les 35 bénévoles de la Banque alimentaire du Loiret sont sur le pont 

Les entrepôts sont remplis et le ballet des camions est quotidien. Depuis 27 ans, la Banque alimentaire d’Ingré (Loiret) agit tous les jours pour récolter, trier et distribuer des denrées alimentaires aux personnes en situation de précarité.

Monique Fantin, Présidente de la Banque Alimentaire 45 explique : "A sa création en 1987, l’association avait distribué 140 tonnes de denrées. Aujourd’hui, ce chiffre a pratiquement été multiplié par dix. L’approche de l’hiver va encore accentuer le combat".

Comme chaque année, le dernier week-end de novembre, les Banques Alimentaires solliciteront le grand public pour leur collecte nationale.

Les inscriptions à la campagne d’hiver ont commencé aux Restos du Cœur

La 31 ème campagne débutera le 30 novembre prochain. En attendant, c’est l’heure des inscriptions. Elles commencent dans les différents départements de la région.

Le président des Restos du Cœur du Loiret, Yves Mérillon explique : "il est conseillé de contacter le siège départemental avant de se déplacer. Comme cela il est plus simple de connaître les jours et les horaires d’ouverture du centre dont l’on dépend. Dans le Loiret, les gens peuvent appeler le site d’Ingré au 02 38 62 34 57". 

Si vous devez vous inscrire, munissez-vous d’une pièce d’identité et des justificatifs de revenus et de charges, comme une quittance de loyer.

Yves Mérillon conclut en disant : "il est trop tôt pour se projeter sur cette campagne. L’an dernier lors de la campagne d’hiver, nous avons servi 4% de repas en plus soit 550.000 repas dans le Loiret. La progression est continue depuis 7-8 ans. Cette année, nous pouvons craindre que cela continue..."

► Reportage complet ce mercredi dans le 12/13
Une de nos équipes s'est rendue à Ingré au siège de la Banque alimentaire du Loiret.

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus