Ligue de football du Centre : Jacky Fortépaule condamné à 12 mois de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné ce mardi 5 avril l'ancien président de la Ligue du Centre de football à 12 mois de prison avec sursis pour "harcèlement moral et sexuel".

La condamnation suit finalement les réquisitions du procureur. À 76 ans, le président de la Ligue du Centre de football de 2017 à 2018, Jacky Fortépaule, a été condamné par le tribunal correctionnel d'Orléans à 12 mois de prison avec sursis pour "harcèlement moral et sexuel". Il a également écopé d'une amende de 1 500 euros et devra verser un peu plus de 37 000 euros de dommages et intérêts aux six victimes. 

Le 3 mars dernier, le parquet avait requis un an de prison avec sursis à l'encontre de Jacky Fortépaule. "Je n'ai pas le sentiment d'avoir fait quelque chose de mal", s'était-il alors défendu.

La Ligue du Centre déjà condamnée

Pourtant, en 2019, la plainte déposée par six salariés avait abouti à la condamnation, par les prud'hommes, de la Ligue du Centre. Elle devait verser 10 000 euros de dommages et intérêts à chacune des victimes. Une somme qui s'ajoutait aux 28 000 euros que l'instance devait déjà à des salariés reconnues victimes quelques temps avant.

Les faits de harcèlement reprochés à Jacky Fortépaule avaient ensuite conduit à une enquête, cette fois au pénal, dont la conclusion a été atteinte ce mardi.

Les victimes de harcèlement de la part de l’ancien directeur sont aussi bien des femmes que des hommes. Beaucoup décrivaient une ambiance pesante et un climat de défiance vis-à-vis de Jacky Fortépaule. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité