• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : 5ème édition des foulées roses contre le cancer à Olivet, les inscriptions sont ouvertes

Les foulées roses 2018. Olivet (Loiret) / © France 3 CVDL
Les foulées roses 2018. Olivet (Loiret) / © France 3 CVDL

Cette année encore, les foulées roses contre le cancer reviennent les 5 et 6 octobre prochains à Olivet dans le Loiret. Pour cette 5ème édition, les inscriptions sont déjà ouvertes . A vos chaussures de sport !
 

Par Isabelle Racine

Est-il besoin de rappeler les bienfaits du sport dans la lutte contre le cancer ? Pour notre bien-être, faire du sport, c'est bien. Quand on est malade, quand on a eu ou qu'on a un cancer, avoir une activité sportive, c'est vraiment bénéfique pour la guérision et pour éviter la récidive. La communauté médicale le répète souvent.

Sensibiliser

Les Foulées Roses ont été créées pour sensibiliser sur les bienfaits de l’activité physique sur la santé, notamment pour la prévention et la rémission des cancers avec des courses, des marches pour les grands, femmes et hommes, et pour les petits aussi. Avec toujours des stands d’information. 2019 marque la 5ème édition de ce week-end mêlant sport et cancer.

Courir et marcher pour petits et grands

Deux courses (5.5 et 8 km) et trois marches sont donc organisées le dimanche 6 octobre 2019. La journée de samedi est consacrées aux enfants avec les petites foulées roses : des parcours de 800, 1 600 et 2 400 mètres pour les enfants de 6 à 13 ans.

60 000 euros récoltés en 2018

L’événement a bien sûr pour but de récolter des fonds pour la Ligue contre le cancer. En 2018, ce sont ainsi 60 000 € qui ont été reversés au comité départemental de la Ligue contre le cancer. Ces dons permettent d 'aider les malades et leurs familles en payant une perruque par exemple ou bien encore de financer les campagnes d'information et de prévention, d'organiser des soins d’accompagnement pour les patients comme le yoga ou la sophrologie et aussi d'aider la recherche locale.

Les inscriptions sont ouvertes : pour des raisons de sécurité, le nombre de participants total est limité à 7 000.

 

Quelques chiffres

Des études indiquent que la pratique régulière d’une activité physique (même modérée) peut réduire jusqu’à 30 à 40 % les risques de cancer du sein. Pour les autres cancers, les spécialistes estiment que l’activité physique diminue le risque de cancer du côlon de 18 % chez l’homme et de 20 % chez la femme. Chez ces dernières, elle réduit aussi de plus de 20 % le risque de cancer du sein, en particulier après la ménopause, et de 26 % celui de cancer de l’endomètre.
Chez les personnes en rémission, l’activité physique diminue le risque de récidive. Selon les études, les rechutes des cancers du sein, du côlon et de la prostate peuvent être réduites de près de 50 %.
La pratique d’une activité physique de 2 heures par semaine entraîne une baisse de 10% de risque du cancer du sein.
Une étude sur 12 000 patientes a montré que la mortalité était réduite de 41% chez les femmes qui font plus de 2,5 heures d’activité physique par semaine. Les risques de récidive sont également réduits.
Source : « L’activité physique au service de la lutte contre le cancer du sein en Europe », Conférence, Parlement européen Bruxelles, 2012

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus