Loiret : 65 cas de Covid-19 dans un Ehpad de Meung-sur-Loire

Un important foyer de contamination au Covid-19 a été détecté à l’Ehpad la Lilardière de Meung-sur-Loire dans le Loiret. La moitié des personnes contaminées est asymptomatique. Seules deux d’entre elles sont pour l’instant hospitalisées.

Image d'illustration : résidents d'une maison de retraite durant le confinement.
Image d'illustration : résidents d'une maison de retraite durant le confinement. © LE PROGRES/Rémy PERRIN
L’information a été confirmée vendredi 16 octobre par la préfecture du Loiret. A Meung-sur- Loire (Loiret), un important cluster a été identifié au sein de l’Ehpad La Lillardière, géré par le groupe Korian. Le préfet faisait état hier de 51 cas parmi les résidents mais, selon les précisions apportées ce samedi 17 octobre par le service de presse du groupe gestionnaire, il s’agirait en fait de 58 cas. "La moitié d’entre eux est asymptomatique", précise le porte-parole de la direction "et deux d’entre eux ont du être hospitalisés au Centre Hospitalier Régional d’Orléans (CHRO)". Aucun décès n’est pour l’heure à déplorer.

9 membres du personnel ont également été testés positifs et sont actuellement en arrêt de travail. "Tous ont été remplacés pour permettre la continuité des services", précise toujours le service de presse de Korian.

La moitié des personnes positives ne présenterait aucun symptome

Selon le porte-parole de la direction, le virus serait entré dans cet établissement qui compte 90 résidents et 70 membres du personnel, la semaine dernière. Après avoir été testés selon les protocoles mis en place par l’Agence Régionale de Santé (ARS), des mesures de sectorisation ont été mises en place. En outre, les personnes positives ont été séparées des résidents sains et placés dans des secteurs dédiés. "Plusieurs résidents négatifs, avec leur accord et l’accord de leurs familles, ont été préventivement transférés dans des Ehpad de l’orléanais", précise également le responsable communication du groupe Korian, "car on avait la possibilité de le faire donc, c’est aussi une mesure que l’on a appliqué."

Tous les résidents et personnels seront à nouveau testés lundi 19 octobre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société génération senior