Lycéen blessé à la tête à Saint Jean de Braye : l'Inspection Générale de la Police Nationale saisie par le procureur

Le procureur de la république d'Orléans a décidé de saisir l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) dans l'affaire du lycéen blessé par tir de flashball ce matin à Saint-Jean-de-Braye. 
Nicolas Bessone, procureur de la République d'Orléans.
Nicolas Bessone, procureur de la République d'Orléans. © Yacha Hajzler / France 3 CVDL
Cela fait 4 jours que les lycéens manifestent contre la réforme du Bac et Parcoursup suite à l’appel du syndicat UNL, l’Union nationale lycéenne.
Depuis lundi, la tension ne cesse de monter dans l’orléanais. Près d’une vingtaine de jeunes ont été interpellés suite à des échauffourées depuis le début de la semaine. 

Ce mercredi, un jeune homme a été blessé à Saint Jean de Braye où le blocus a dégénéré devant le lycée Jacques Monod. Un garçon de 16 ans a été blessé à la tête dans la matinée et évacué par les pompiers vers l'hôpital de la Source. Il ne se trouvait pas en urgence vitale selon nos informations. 

Selon nos sources encore, cet élève de seconde aurait été touché par un tir de flashball. On ignore dans quelles circonstances exactes. Dans ce contexte, le procureur d‘Orléans, Nicolas Bessonne, a saisi l’IGPN, l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) pour faire la lumière sur les faits.
 L'enquête devra "déterminer sur l'usage de l'arme a été conforme ou pas à la loi", a déclaré Nicolas Bessone.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société