Montargis : l'incendiaire du Gâtinais condamné à 6 mois de prison ferme

L'homme de 28 ans arrêté le 7 août dernier avait été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement. Il a été condamné à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis.

Le lundi 4 août dans le Gâtinais, les sapeurs-pompiers du Loiret interviennent sur une succession d'incendies de végétation, déclenchés à l'Est de la forêt d'Orléans, sur les territoires des communes de Solterre, Nogent-sur-Vernisson, Varennes-Changy et Langesse. Le lendemain, deux nouveaux départs sont encore recensés dans la même zone. Tous sont rapidement circonscrits et n'entraînent que de faibles dégâts.

Rapidement, la thèse criminelle est privilégiée par les gendarmes de la brigade de Chatillon-Coligny et de la brigade de recherches de Montargis, en charge de l'enquête, qui identifient dans la foulée un individu.

Responsable présumé de six départs de feu

Originaire du Gâtinais et âgé de 28 ans, l'homme, qui n'a pas d'antécédents judiciaires pour des faits similaires, est placé en garde à vue et confronté aux éléments du dossier. Il reconnaît alors six faits, soit la majorité des départs.

Déféré au palais de justice de Montargis, il avait été placé en détention provisoire en attendant son jugement prévu ce 16 septembre devant le tribunal judiciaire de Montargis.

Poursuivi pour "destruction ou détérioration d'un bien appartenant à autrui par moyen dangereux" devant le tribunal de Montargis, le prévenu a été reconnu coupable de cinq des six départs de feu pour lesquels il était poursuivi. Il écope de 18 mois de prison, dont 12 avec sursis probatoire, et sera suivi par un juge d'application des peines pendant 2 ans. Il a également été condamné à une amende de 3000 euros.