Coronavirus : une députée du Loiret organise un Facebook live pour répondre aux questions des internautes

Stéphanie Rist, députée et médecin, organise ce jeudi 5 mars un Facebook live à 19h avec le docteur en infectiologie Thierry Prazuck pour répondre aux questions des citoyens sur le coronavirus.
Stéphanie Ris, députée LREM de la 1ère circonscription du Loiret
Stéphanie Ris, députée LREM de la 1ère circonscription du Loiret © DR
Ce jeudi matin, l'Agence régionale de santé (ARS) de la région Centre-Val de Loire confirmait l'apparition des deux premiers cas de coronavirus sur le territoire. Le bon moment, selon la députée LREM Stéphanie Rist, pour répondre aux interrogations du public via un Facebook live, qu'elle organise ce soir à 19h.

Les citoyens me posent beaucoup de questions, souvent pratiques, explique l'élue. Certains ne consultent pas le site d'information du gouvernement ou les chaînes d'information et ils se demandent ce qu'est le coronavirus ou comment il s'attrape.

Si elle est également médecin, la députée reconnaît volontiers ne pas être la plus à même d'aborder l'aspect scientifique de ce virus. C'est pourquoi elle a fait appel au Dr Prazuck, chef de service des maladies infectieuses au CHR d'Orléans pour l'assister dans sa démarche.
  

Informer pour apaiser

Elle compte sur ce temps de questions-réponses pour apaiser la situation. Car la députée de la 1ere circonscription du Loiret est persuadée que c'est en informant la population par tous les biais possible que le calme sera maintenu.

Il y a des gens qui pensent qu'on en fait trop, d'autres qui font des réserves dans les magasins, constate-t-elle. Il est légitime de s'inquiéter mais la situation est gérée et maîtrisée. Il ne faut pas se précipiter à la pharmacie pour acheter des masques.

L'occasion aussi de rappeler les consignes élémentaires qui permettent de limiter la propagation du virus.

On a tous un rôle dans cette histoire, poursuit l'élue. Chacun peut accomplir les gestes de préventions pour éviter la contamination des personnes les plus fragiles. Par exemple, ce n'est pas le moment d'emmener des enfants dans une maison de retraite, même s'ils ne sont pas malades.

 

Le stade 3 bientôt déclenché

Le stade 3 du plan de lutte contre le Covid-19 qui prévoit un changement de stratégie pour endiguer ce qui sera alors appelé une "épidémie" devrait bientôt entrer en vigueur.

On va y arriver assez vite, conclut Stéphanie Rist. Et cela permettra peut-être de détendre la situation. On arrêtera de se demander si oui ou non il y a des cas à tel ou tel endroit et on se concentrera sur la lutte contre le virus.

C'est donc à la fois en tant que médecin qu'en tant que députée que Stéphanie Rist, répondra ce soir au questions des internautes, à 19h, sur Facebook.
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société