Coupe de France : Orléans pourrait ne pas accueillir le 16e de finale face au PSG

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Coupe de France : Orléans pourrait ne pas accueillir le 16e de finale face au PSG ©France télévisions

Faute de pelouse praticable, la rencontre entre l'USO et le PSG pourrait être inversée et se jouer au Parc des Princes. La décision finale doit être prise ce jeudi.

C’est l’affiche de l’année. Recevoir le PSG, voir Kylian Mbappé ou la nouvelle pépite parisienne Warren Zaïre-Emery fouler la pelouse de son équipe de cœur est normalement synonyme d’évènement. Mais cette chance, les supporters de l’US Orléans ne vont peut-être pas la connaitre.

La joie provoquée par le tirage au sort des 16e de finale de la Coupe de France a rapidement laissé place à une seule interrogation : où se jouera la rencontre ?

Au bord du terrain d’entrainement, c’est la question qui taraude un fidèle supporter qui espère pouvoir assister à ce match de prestige :  "C’est un bon tirage seulement est-ce qu’on va jouer chez nous ou pas ? Ça reste un problème quand même. Sinon ça reste un bon tirage. On va attirer 10 000 personnes."

Une pelouse impraticable depuis le 30 novembre 2023

Mais pour voir un stade comble, faut-il encore avoir une pelouse praticable. Pour l’instant ça n’est pas le cas. Depuis le 30 novembre dernier, un arrêté municipal interdit toute rencontre sur le terrain d’honneur du stade d’Orléans la Source. La raison, la présence de morceaux de verre retrouvés suite à une opération de sablage. La municipalité n’a souhaité prendre aucun risque et a décrété le scalpage puis le changement intégral de la pelouse. Des travaux qui coûteront au club 300 000 euros.

On mise tout sur le stade de la Source pour pouvoir jouer

Reynald Berghe : directeur général de l’USO

La première opération est actuellement en cours. Le club espère voir la pose des rouleaux de la nouvelle pelouse débuter lundi prochain. Un délai "très très court" pour Reynald Berghe le directeur général de l’USO qui assure qu’il n’y a pas de plan B : "On mise tout sur le stade de la Source pour pouvoir jouer " rajoute-t-il. Il faut dire que recevoir le Paris Saint-Germain est pour le club une véritable aubaine. Joueurs et entraineur ne s’en cachent pas, une telle affiche constitue la vitrine de la saison.

Le club sera fixé le 11 janvier

Mais les hommes de terrain ne se préoccupent pas pour autant de ces questions annexes. Karim Mokeddem qui avait fustigé la décision de remplacer la pelouse en décembre dernier donne aujourd'hui la priorité au sportif et au championnat : "Avant le PSG, il y a un match, c’est le match du Red Star. Pour l’entraineur, le match le plus important est celui qui arrive. On va faire la semaine en préparant du mieux possible le match du Red Star et ensuite, on se projettera sur le match de Paris."

D’ici là, le club et ses supporters en sauront davantage. La décision sur le lieu de la rencontre de ce 16e de final doit être prise ce jeudi 11 janvier dans l’après-midi. Si l'avancée des travaux ne donne pas satisfaction et en l'absence de plan B, les instances pourraient décider de l'inversion de la rencontre. Elle se jouerait alors à Paris, au Parc des Princes. Seule certitude aujourd'hui, le match se déroulera le samedi 20 janvier à 20h45.