Crise sanitaire : le groupe de restauration Sodexo va servir des repas aux étudiants d'Orléans

Dans un communiqué publié ce 24 mars, le groupe de restauration collective Sodexo a annoncé s'être associé avec deux entreprises engagées contre le gaspillage, Phenix et Too Good To Go, afin de

Sodexo est l'un des plus importants groupes dans le milieu de la restauration collective. Photo d'illustration
Sodexo est l'un des plus importants groupes dans le milieu de la restauration collective. Photo d'illustration © Vincent Isore / Maxppp

Un an après le premier confinement, les initiatives en faveur des étudiants, durement touchés par la crise sanitaires et économiques, continuent d'éclore. Alors qu'ils sont toujours nombreux à reconnaître des difficultés pour se nourrir, le groupe de restauration Sodexo et sa filiale Sogeres se sont associés à deux start-up impliquées dans la lutte contre le gaspillage, Phenix et Too Good To Go. Le principe est simple : mettre à disposition, soit gratuitement soit à prix réduit (de l'ordre d'un euro par repas) des surplus alimentaires du groupe dans l'une de ses 24 cuisines centrales, dont celle d'Orléans.

Trois mois de repas gratuit ou à prix réduit

Concrètement, les étudiants pourront acheter sur l'application Too Good To Go des paniers qui leur seront dédiés. Chaque panier contient 2 à 4 repas, contenant chacun une entrée, un plat avec garniture et un dessert, et proposé à 2 ou 4 euros, soit 1 euro par repas. De son côté, la start-up Phenix va coordonner et mettre en relation les cuisines centrales de Sodexo et les associations étudiantes, y compris à Orléans, afin de distribuer gratuitement les invendus alimentaires.

L'opération, commencée le 22 mars, devrait se renouveler chaque semaine pendant trois mois. Les paniers pourront être retirés par les étudiants directement à la cuisine centrale de Sodexo participant à l'opération sur présentation de leur carte d'étudiant. Chaque semaine, 450 paniers, soit l'équivalent de 1100 repas, devraient être distribués sur le territoire national. Pour Lydia radix, la directrice générale du segment Écoles et Universités de Sodexo, le groupe avait "à coeur, en tant qu'acteur du secteur de l'enseignement supérieur", d'apporter son "soutien" aux étudiants les plus précaires. "A travers cette initiative, aux côtés de Phenix et de Too Good To Go, nous permettons ainsi aux étudiants d'avoir accès à des repas sains et variés cuisinés par nos Chefs, soit gratuitement, soit à prix réduit. Cette action s'inscrit également dans nos engagements pour lutter contre le gaspillage alimentaire."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société université éducation santé crise économique économie covid-19