Des fleurs plus chères pour la Saint-Valentin à cause de la hausse du prix de l'énergie

Pour la Saint-Valentin, de nombreux clients le constatent, les prix des fleurs chez le fleuriste sont plus élevés que d'habitude. Cette inflation n'est pas due à l'approche de la fête des amoureux mais à l'augmentation du prix de l'énergie.

Les mauvaises langues diront que les prix ont augmenté pour la Saint-Valentin... En réalité, c'est un malheureux hasard. Cette année, les fleurs sont plus chères que d'habitude pour la Saint-Valentin. C'est une conséquence de la hausse du prix de l'énergie. 

Chez un fleuriste à Olivet, dans le Loiret, les roses rouges ont augmenté d'un euro. Pour un bouquet, cela peut rapidement faire augmenter le prix d'une dizaine d'euros. 

Dans cette boutique, 80% des fleurs proviennent de l'étranger. On y trouve des roses du Kenya ou encore de l'Ethiopie... Très jolies mais gourmandes en énergie ! "L'augmentation de ces prix se répercute sur le chauffage et l'éclairage des serres, puis sur le transport", détaille Alexandre Larivaille, salarié chez ce fleuriste. Certaines de ses fleurs qui coûtaient "en moyenne entre 3 et 3,5 euros" sont désormais au prix de cinq euros...

Quelques conseils pour ne pas se ruiner

A Orléans, la fleuriste et Meilleur Ouvrier de France Charline Pritscaloff parvient à proposer des alternatives pour un bouquet de qualité à des prix plus petits. Pour commencer, "ce qui n'est pas rouge est moins cher", révèle la fleuriste. 

Elle préfère proposer des fleurs de saison comme la renoncule - "produite dans le Var en ce moment" - ou encore la tulipe. Comme elles sont de saison, elles ont besoin de moins d'énergie extérieure pour leur production.

Les fleuristes s'inquiètent que cette flambée des prix perdure, notamment jusqu'à la fête des mères, leur plus grosse journée de l'année.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité