Prix de l'énergie : faute de moyens, l'entreprise Duralex met en pause sa production cet hiver, les salariés en chômage partiel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Adeline Divoux avec AFP

La verrerie Duralex, située dans le Loiret, mettra en veille son four cet hiver, pour 4 mois dès novembre. Les salariés seront également placés en chômage partiel. Une mesure pour économiser de l'énergie et préserver ses finances.

La célèbre verrerie Duralex va mettre son four en veille au moins pendant quatre mois à partir de novembre et placer l'ensemble de ses salariés en chômage partiel. L'usine, située près d'Orléans à la Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), souffre de la hausse des prix de l'énergie et cherche à préserver ses finances.

L'entreprise a indiqué ce jeudi dans un communiqué qu'elle affrontait "depuis quelques mois des conditions financières de production conjoncturelles très défavorables, uniquement liées au prix de l'énergie", qui a notamment explosé après l'invasion russe de l'Ukraine. Produire avec le tarif actuel de l'énergie génèrerait des pertes intenables, estime la direction. "Limiter notre consommation d'énergie dans la période qui s'amorce nous permet donc de préserver l'activité et l'emploi de Duralex", a par ailleurs déclaré le président de Duralex, José-Luis Llacuna.

Une reprise au second trimestre 2023

La production de l'usine ne devrait reprendre qu'au deuxième trimestre 2023, puisque la société dispose d'une "couverture tarifaire déjà contractée sur l'électricité". Le spécialiste du verre trempé affirme disposer de stock suffisant pour poursuivre "normalement" son activité commerciale pendant la mise en veille de son four. Cette décision répond également aux appels du gouvernement à limiter les consommations d'énergie industrielles durant l'hiver.

Les syndicats pas au courant

De son côté, le syndicat CGT de la verrerie s'étonne d'apprendre la nouvelle à travers la presse ce 1er septembre. "Le comité social et économique n'a pas été réuni, la réunion aura lieu le 14 septembre, écrit le syndicat dans un communiqué, demandant que le CSE soit respecté, sinon cela s'appelle un délit d'entrave." 

La CGT alerte : elle sera très vigilante "pour que les salariés soient rémunérés à 100%" en cas d'annonce de la direction au CSE de la mise en veille du four et la mise au chômage partiel des salariés. "Les salariés ne sont pas responsables de la situation économique du pays", écrit encore le syndicat. 

Les créations Duralex célèbres dans le monde entier

Duralex avait été rachetée in extremis en janvier 2021 par Pyrex (International Cookware, devenu en début d'année la Maison Française du Verre). L'usine loirétaine était alors placée en redressement judiciaire depuis quelques mois. 

La verrerie, qui emploie 250 salariés, a réalisé en 2021 un chiffre d'affaires de 23,4 millions d'euros. Ses créations sont célèbres dans le monde entier : verres des restaurants scolaires, objets design de la boutique du MoMA de New-York, ou encore les contenants à whishy pour l'espion 007 dans le film Skyfall. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité