Gérald Darmanin : "23 policiers déployés au Centre de rétention administrative d’Olivet à l’été 2024"

En visite dans le Loiret ce lundi 6 mai, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonce l’arrivée de 23 policiers au Centre de rétention administrative d’Olivet.

Une vingtaine de fonctionnaires sera recrutée à la sortie des écoles de police dans le courant de l’été, afin de venir renforcer les effectifs au sein du Centre de rétention administrative (CRA) d'Olivet. Annonce faite ce lundi 6 mai par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, venu inaugurer le CRA. Un renfort qui arrive dans un contexte tendu où deux tentatives d’évasion ont déjà eu lieu depuis son ouverture en février 2024.

Situé près d’Orléans, à quelques dizaines de mètres du campus universitaire, le centre de rétention a une capacité d’accueil de 90 personnes, des étrangers sans papiers, tous placés sous OQTF (Obligation de quitter le territoire français). "Ces personnes sont dangereuses. Elles sont fichées pour terrorisme ou connues pour des faits graves de violence, la moitié sort de prison", a affirmé Gérald Darmanin qui s’est félicité de la loi Immigration adoptée fin 2023. "Elle a permis d’expulser 60 personnes fichées S depuis le début de l’année."

 À quelques semaines des élections européennes, pour lesquelles le Rassemblement national est donné favori dans les sondages, le ministre de la place Beauvau a profité de son déplacement à Olivet pour tancer les municipalités tenues par l’extrême droite, "qui refusent d’accueillir [sur leur territoire] des centres de rétentions."

D’ici à la fin du deuxième mandat présidentiel d'Emmanuel Macron, le gouvernement prévoit de doubler leurs capacités d'accueil, avec l’ouverture de six nouveaux centres, portant à 3 000 le nombre d’étrangers en situation irrégulière qui pourront y être détenus.

"Des centres au sein desquels les enfants et les mères ne sont pas retenus", a tenu par deux fois à préciser le ministre. Des informations que nous ne sommes pas en mesure de vérifier à l'heure où nous publions.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité