• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Invités d'honneur, les bateaux polonais voguent vers Orléans

Wanda, le 4 juillet. / © Wielki Rejs Europejski Kraków - Orlean
Wanda, le 4 juillet. / © Wielki Rejs Europejski Kraków - Orlean

La Pologne sera l'invité d'honneur du prochain festival de Loire, du 23 au 27 septembre, à Orléans. Quatre embarcations ont décidé de rallier la ville par voie fluviale. Un périple de 2500 kilomètres à travers l'Europe.

Par Rémy Chidaine

Quatre embarcations polonaises ont entrepris depuis avril de rallier Orléans par voie fluviale, de la Vistule à la Loire. Invités pour le prochain Festival de Loire, il leur reste encore près d'un mois de navigation, mais trois bateaux ont déjà franchi la frontière française.

Solny, Wanda et PaniKa arrivent aujourd'hui dans l'Oise. La France après la Pologne, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, le voyage emmène les bateliers à travers l'Europe. "Le but de ce périple, c'est aussi de montrer qu'on peut voir l'Europe autrement par les canaux et les rivières", explique Zbigniew Gasowski, fondateur de l'association Loire-Vistule, qui a lui-même réalisé le voyage Cracovie-Orléans en 1995.

 / © Wielki Rejs Europejski Kraków - Orlean
/ © Wielki Rejs Europejski Kraków - Orlean


"C'est une autre manière, plus écologique, de découvrir notre continent. Il y a un magnifique réseau fluvial qui existe, mais que nous laissons complètement mourir. Ce n'est pas très rapide en effet, mais tant pis, cela permet de traverser des endroits magnifiques. Lors de la traversée des Ardennes par exemple, les équipages étaient enchantés."

[CONVERGENCE]Les équipages polonais en direction d'Orléans traversent les Ardennes#FDL2015 #Orléans

Posted by Festival de Loire - ORLEANS on lundi 17 août 2015


Embarqués sur de petits esquifs traditionnels, les bateliers vivent une véritable aventure. "Nous avons choisi d'effectuer ce long voyage en empruntant des "autoroutes fluviales", mais sur des bateaux en bois, avec un équipement limité et des moteurs modestes", témoigne Robert Jankowski, le coordonnateur de la délégation polonaise. "Lorsque nous croisons de grosses péniches, sur le Rhin ou la Meuse par exemple, les vagues peuvent atteindre 1 mètre 50, ce qui est exceptionnel pour de si petites embarcations traditionnelles."

Une passion, pas un gagne-pain

Plusieurs mois de navigation, c'est aussi l'obligation de trouver le temps d'entreprendre ce voyage. "C'est une passion, pas un gagne-pain, abonde Robert Jankowski. Cela oblige à réorganiser toute sa vie pendant cette période."

Sur la quinzaine de bateaux polonais qui se rendront à Orléans, seuls quatre rejoignent la ville en naviguant. "Beaucoup d'autres auraient voulu venir, regrette Zbigniew Gasowski, mais c'est une aventure qui demande une grande disponibilité." Une dizaine d'autres bateaux rejoindront donc de Pologne par camions les quatre venus en éclaireurs.

We have had 20 locks! ! The maneuvers mastered better and better!

Posted by Wielki Rejs Europejski Kraków - Orlean on samedi 15 août 2015




Seule inquiétude, le niveau de la Loire

Pour les équipages en route, reste donc la dernière portion. "Ils approchent, vu de Pologne, ils sont presque arrivés, sourit Robert Jankowski. Ils sont un peu fatigués, mais heureux. Mais ils savent qu'il leur reste encore un peu de chemin à parcourir." Seule inquiétude qui persiste : le niveau actuel de la Loire, au plus bas depuis 2003. Les Polonais espèrent qu'ils pourront rallier Orléans intégralement par les flots, sans devoir effectuer la dernière portion sur des camions.

En attendant de pouvoir raconter leur aventure au public du Festival de Loire, vous pouvez suivre au quotidien la progression des embarcations sur la page Facebook de l'expédition.
 

La Pologne au Festival de Loire 2015

- Présentation et promotion de la culture de la Vistule, des traditions du pays au travers de ses bateaux, de ses ateliers. L'élément principal dans la présentation de Mazovie sera la découverte et le travail de reconstruction du plus grand bateau de la Vistule : le Scout de Czersk (une des plus grandes découvertes archéologiques des voies navigables européennes). Le même type de bateau a été découvert récemment dans la Loire, en Anjou.

- Présentation d'une copie de forge sur eau, munie d'une roue à aube. A l'intérieur présentation du métier et des ateliers.

- Soirée cinéma « Loire-Vistule ». Sur le plus grand chaland amarré à la berge de la Loire, présentation de films de promotion de la Vistule et de cinéma artistique inspiré de la Vistule.

- Dégustation de produits régionaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des défenseurs de la cause animale à la Fête de la Sange de Sully-sur-Loire (Loiret)

Les + Lus