Mort de David Crosby : son hommage à une chanson française vieille de 600 ans

Publié le
Écrit par Bertrand Mallen .

"Orléans, Beaugency..." L'artiste de folk rock David Crosby est mort ce 19 janvier. Il laisse une œuvre immense, qui contient un clin d'œil inattendu à la France et à la Guerre de Cent ans.

"Tin soldiers and Nixon comin', we're finally on our own" : vous vous souvenez peut-être de "Ohio", la chanson de Crosby Stills Nash & Young (CSNY), commémorant le massacre de plusieurs étudiants sur le campus de la Kent State University en pleine guerre du Vietnam.

Le supergroupe de folk rock est désormais orphelin d'un papa, avec la mort ce 19 janvier de David Crosby des suites d'une longue maladie à 81 ans. Musicien de génie et habitué des paradis artificiels, il laisse une œuvre immense, aussi bien en solo que dans des groupes.

Ce que vous ignorez peut-être en revanche, c'est que le "Gandalf de Woodstock" a aussi chanté sur le Loiret et le Loir-et-Cher. Sur l'album If I could only remember my name... sorti en 1971, l'une des chansons porte le nom de la cité johannique. Ses paroles simples, "Orléans, Beaugency, Notre-Dame-du-Cléry, Vendôme, Vendôme..." et le chœur composé de la propre voix de David Crosby peignent une invitation au voyage onirique et presque enfantine.

Un comptine de la Guerre de Cent ans

De fait, cette chanson a une histoire très ancienne : il s'agit d'une comptine écrite en 1420 ! Le carillon de Vendôme énumère les dernières possessions du futur Charles VII, surnommé alors le "Petit roi de Bourges". Nous sommes alors en pleine guerre de Cent Ans, et les rois d'Angleterre successifs estiment que le royaume de France leur revient par héritage. En 1420, les derniers fiefs du roi de France se réduisent à peau de chagrin.

Parmi ces derniers, Orléans mais aussi trois autres villes de la région : Beaugency et Notre-Dame-du-Cléry dans l'actuel Loiret, et Vendôme dans le Loir-et-Cher :

"Mes amis, que reste-t-il ?

À ce Dauphin si gentil ?

Orléans, Beaugency,

Notre-Dame de Cléry,

Vendôme, Vendôme !



Les ennemis ont tout pris

Ne lui laissant par mépris

Qu'Orléans, Beaugency,

Notre-Dame de Cléry,

Vendôme, Vendôme !"

Graham Nash et Stephen Stills ont déjà rendu un hommage appuyé à leur ancien compère, suivis par une grande partie du monde de la musique. Connu pour la vague hippie et contestataire qui a secoué les États-Unis des années 70, le groupe a connu plusieurs réunions et séparations.

Outre la critique de la guerre du Vietnam, Crosby s'était illustré ces dernières années par son opposition au nucléaire et son soutien à Occupy Wall Street et à la militante écologiste Greta Thunberg.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité