Orléans : bientôt une police métropolitaine ?

Illustration / © Frank May - max ppp
Illustration / © Frank May - max ppp

Les polices municipales de la Métropole d'Orléans pourraient à l'avenir mieux coopérer en étant regroupés au sein d'une police métropolitaine. Un projet qui présenterait des avantages selon l'adjoint au maire à la sécurité, Olivier Geffroy.

Par Flavien Texier

Dans l'esprit d' Olivier Geffroy maire adjoint d'Orléans, chargé de la sécurité l'objectif est clair : il s'agit de renforcer les pouvoirs de la police intercommunale des transports (PMIT). Une police qui compte aujourd'hui 16 agents dans ses rangs, et qui pourrait en compter 20 ou 22, d'ici 3 ou 4 ans.  Selon l'élu cette police se verrait confier des compétences plus larges, avec la possibilité pour ces agents de porter une arme (sur autorisation signée des maires), et d'intervenir partout.
 

Les inondations de 2016


Un projet qui est né suite aux événements du 31 mai 2016. A cette époque les inondations font des dégâts considérables dans le département du Loiret. Résultat la police municipale d'Orléans est contrainte de se déplacer jusque dans les communes les plus sinistrées. Olivier Geffroy, porteur du projet, estime que 2016 a été un tournant, confit-il à nos confrères du Berry Républicain. Cette même année une série de cambriolages frappe l'agglomération, mettant là aussi en alerte les polices municipales. 

 

Des moyens  mis en commun 


A ce jour un logiciel Police existe déjà et a été acquis par la Métropole. Les communes peuvent ainsi partager des informations et des statistiques sur la sécurité. 
Selon Orléans Métropole, l'outil permettrait également un "suivi des mouvements de délinquance" sur le territoire. 

Renforcer le travail en commun, une initiative, plutot bien perçue par la quasi-totalité des maires qui disposent d'une police municipale, En revanche élargir éventuellement les pouvoirs de la police intercommunale des transports, ou bien encore créer une grande structure de vidéosurveillance, qui permettrait de visionner l'ensemble des caméras de l'agglo, est loin de faire l'unanimité.

François Lagarde, conseiller municipal Orléanais (Les Républicains), membre de la même majorité qu'Olivier Geffroy, émet d'ailleurs des réserves. Interrogé par nos confrères du Berry Républicain Il invite à reporter ce débat "au lendemain des élections municipales de 2020", et estime qu'Olivier Geffroy, qui n'est pas maire, ni élu métropolitain, n'est pas légitime pour porter ce projet.  Ambiance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus