• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

A Orléans, les contours de la future Cité de la musique et des arts vivants se concrétisent

Le conservatoire d'Orléans, place Sainte-Croix. / © France 3 Centre-Val de Loire
Le conservatoire d'Orléans, place Sainte-Croix. / © France 3 Centre-Val de Loire

Lors du conseil municipal d'Orléans lundi 18 mars, les premiers contours de la future Cité de la musique et des arts vivants ont été dévoilés. L'équipement accueillera conservatoire, salle de musique et auditorium. Les travaux devraient s'achever en 2023.

Par Aurélia Abdelbost

Les amateurs et professionnels de musique, danse ou art dramatique d'Orléans sont à l'étroit dans leurs différents bâtiments. Un équipement culturel plus adapté doit être créé d'ici 2023. Il s'agit de la future Cité de la musique et des arts vivants d'Orléans. Elle sera située au nord du Pont de l’Europe et doit regrouper le Conservatoire à rayonnement départemental d’Orléans (CRDO) et la Scène de musiques actuelles (SMAC), "L’Astrolabe".

La surface devrait être plus que suffisante, le projet s'étendra sur une superficie totale de 8.500 m2 de surfaces utiles, indique la mairie d'Orléans. Soit 4.150 m² pour le Conservatoire (contre 3.487 m2 actuellement) et 3.000 m² pour la SMAC (contre 900 m² actuellement), et encore 1.350 m² pour les parties communes. On trouvera aussi au sein de cet espace un auditorium de 300 places à l’acoustique adaptée à la musique, la danse et au théâtre, équipé de technologies de pointe (captation, analyse du mouvement par l’interaction danse et musique).
 

Coût du projet : 43 millions d'euros 

Les travaux ne devraient pas commencer avant 2021 et si tout va comme prévu, le bâtiment devrait être livré en 2023.

Le coût de ce projet est de 43 millions d'euros. Le Conseil municipal a voté pour un "marché public global de performance". Cela signifie que la Mairie confiera à son partenaire l'ensemble du projet, à la fois la conception, la construction, l'entretien et la maintenance.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus