VIDEO. Orléans : l'épopée du Cirque Lavrat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.Launay

Fondé après la guerre dans le quartier de l'Argonne d'Orléans par un groupe de gymnastes autodidactes, le cirque Lavrat connut un tel succès qu'il émerveille encore les jeunes générations.

Le cirque Lavrat connut son âge d’or dans les années 50. Il a été crée par des jeunes du quartier de l’Argonne d’Orléans il y a 70 ans !



Les membres du Cirque Lavrat étaient maçon, mécanicien, plombier, tous férus de gymnastique comme André Lavrat, son fondateur, talenteux ferronnier que la troupe avait surnommé l’As de la bidouwille. 



"Il avait la grâce, de la prestance, il dégageait plus haut" se souvient la jongleuse Jeannette Bracquemond, belle soeur d'André Lavrat.  Avec la dizaine d'artistes autodidactes, elle s'entrainait chaque soir à élancer les massues et les quilles, les mains couvertes de sciure.  Car le cirque Lavrat ce sont d’abord des heures d’entraînement quotidien et de travail pour mailler les filets, construire la caravane, forger les numéros…



A force de persévérance, vinrent le succès et les tournées le long de la côte Atlantique… 

C’est une formidable aventure humaine !

Tous ces jeunes se réunissent après la guerre; ils ne sont pas des professionnels du cirque et ils montent tout eux-mêmes, le matériel, le chapiteau, les numéros, c'est extraordinaire !

Patrick Prevost, Club du cirque Orléanais-Berry



Les saltimbanques du cirque Lavrat ont arrêté de se produire en 1962. Laissant derrière eux des nostalgiques de cette grande aventure circassienne, d’une époque où les distractions étaient rares, bien avant l’hégémonie de la télévision.  

 plus d'infos sur le Cirque Lavrat (1949-1962) 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité