• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans Loiret Basket, la belle ou la porte

© C.Krief
© C.Krief

En demi-finale de Pro B, l'OLB dispute un troisième match à domicile ce jeudi. Une victoire serait synonime de finale et de possible remontée en Jeep Elite, la Pro A.

Par Alain Heudes

Une victoire, 76 à 66, le 7 juin à Orléans, puis une défaite, 75-81, ce lundi près de Saint-Etienne et voilà l'Orléans Loiret Basket au pied du mur ce jeudi soir contre Saint-Chamond.

Une situation paradoxale.
Saint-Chamond, même en cas de qualification, ne viserait pas la montée en Jeep Elite, en raison d'une absence de centre de formation interne, alors que l'OLB, candidat assumé à un retour au plus haut niveau, pourrait tout perdre en s'inclinant ce jeudi.

Vaincre ou mourir ?
L'enjeu de cette belle à domicile est majeur pour le club du Loiret. Les orléanais ont quitté l'élite du basket français à l'issue de la saison 2016-2017, après y avoir joué pendant 11 ans. Depuis la rétrogradation, le club, les supporteurs et les bailleurs de fonds, publics et privés, s'impatientent. La remontée est présentée comme un objectif essentiel, devant être atteint cette année.

Mobilisation.  
La direction de l'Orléans Loiret Basket a lancé un appel au soutien du "peuple OLB" pour ce match couperet. Les travées du Palais des Sports devraient être bien garnies, mais pas forcèment pleines. Lors du premier affrontement contre Saint Chamond seuls un peu plus de 2000 spectateurs étaient présents, preuve d'une baisse d'intérêt pour le basket orléanais.. de deuxième division.

 


 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus