Orléans : la majorité municipale vient d'imploser lors du conseil municipal

Cela faisait plusieurs mois que les rumeurs couraient sur une scission de la majorité du Conseil municipal d'Orléans. C'est désormais officiel. Après le conseil municipal de ce lundi après-midi, le groupe "les Orléanais" a vu le jour. 
 

Le conseil municipal d’Orléans le 23 septembre 2019.
Le conseil municipal d’Orléans le 23 septembre 2019. © A.Heudes
Quelques jours après l'annonce de l'investiture d'Olivier Carré par LREM pour les élections municipales de 2020, la majorité du conseil municipal d'Orléans vient d'imploser.  Le nouveau groupe s'appelle "Les Orléanais" et compte quinze membres parmi lesquels sont inscrits l'ancien maire d'Orléans, Serge Grouard, Michel Martin, Nathalie Kerrien, Florent Montillot et Eric Lemaignan. L'annonce a été faite par deux membres du groupe, Philippe Barbier et  Béatrice Barruel.
  La création de ce nouveau groupe n'est pas une surprise. Les divisions latentes et internes à la majorité municipale sont connues depuis plusieurs mois. En juin,  Serge Grouard avait acté ses désaccords avec Olivier Carré. Une semaine avant, le Canard Enchainé ouvrait la polémique en révélant qu'Olivier Carré avait financé des voyages privés et des nuits en hôtel de luxe avec de l'argent public. Des révélations qui avaient fait l'effet d'une bombe. Plusieurs personnalités politiques s'étaient alors exprimées pour dénoncer un "grave problème". Bien qu'Olivier Carré était monté au créneau pour se défendre et s'expliquer, Serge Grouard avait alors décidé d'abandonner ses fonctions d'adjoint-au maire le 1er juillet. "Nous divergeons, c'est la fin d'un chapitre de 20 ans avec une infinie tristesse" a alors déclaré l'ancien maire.

De son côté, Nathalie Kerrien avait aussi annoncé sa démission le 26 juin.  "Je quitte la délégation d’adjointe à la culture de la ville d’Orléans mais je reste au conseil municipal. Je ne peux plus travailler dans cet exécutif parce qu’il y a une taupe, avait-elle alors déclaré. "Je ne peux plus travailler dans ce climat. Je m’en vais, C’est un peu radical mais je revendique ma radicalité."


Olivier Carré conserve la majorité

Malgré cette scission de la majorité, le maire, Olivier Carré, conserve la majorité absolue au conseil municipal, avec 29 conseillers, contre 15 aux « Orleanais » et 11 aux groupes d’opposition. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections