Orléans : port du masque obligatoire dans les 22 communes de l'agglomération

Le Loiret fait partie des 21 départements où le virus du covid-19 circule activement. En conséquence, la préfecture a décidé d'étendre le port du masque obligatoire, jusqu'ici réservé au centre-ville d'Orléans, à toutes les villes de la Métropole. 

Masques chirugicaux
Masques chirugicaux © Isabelle Racine / France Televisions
Ce jeudi 27 août, le Premier ministre Jean Castex annonçait le classement en zone rouge de 19 nouveaux départements dont le Loiret. En intégrant la carte des départements en zone rouge, le Préfet du Loiret avait la possibilité de prendre des mesures restrictives en lien avec la circulation du virus.
La préfecture du Loiret n'a pas attendu longtemps pour annoncer l'extension du port du masque à l'ensemble de la Métropole d'Orléans. Jusqu'à maintenant, seul le centre-ville d'Orléans avec les quais de Loire et le quartier de la Source étaient concernés par le port du masque obligatoire. 

La mesure du port du masque s'étendra à l'ensemble des 22 communes de l'agglomération orléanaise à partir du samedi 29 août. Sont donc concernées : Boigny-sur-Bionne, Bou, Chanteau, La Chapelle-St-Mesmin, Chécy, Combleux, Fleury-les-Aubrais, Ingré, Mardié, Marigny-les-Usages, Olivet, Orléans, Ormes, Saint-Cyr en-Val, Saint-Denis-en-Val, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-La-Ruelle, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Pryvé-St-Mesmin, Saran et Semoy.

Selon la préfecture du Loiret et l'ARS (Agence Régionale de Santé) cet arrêté est devenu nécessaire au regard de l'évolution de l'épidémie ces dernières semaines :

-Augmentation de 70 % des tests positifs lors des deux dernières semaines

- Taux d'incidence de 52,7 % pour 100 000 habitants du Loiret

- 4 % de tests positif contre 0,86 à la mi-juillet


Des signes de propagation du virus qui se concentrent essentiellement sur la Métropole d'Orléans Le non-respect du port du masque est passible d'une amende de 135 euros. L'objectif affiché de cet arrêté préfectoral est de continuer à maîtriser la propagation de l'épidémie de Covid19.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société