Orléans : un immeuble risque de s'effondrer rue de Bourgogne, ses habitants ont été évacués

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans avec Charly Krief
Les pompiers procèdent aux constatations au 21 rue de Bourgogne à Orléans le 12 janvier 2022.
Les pompiers procèdent aux constatations au 21 rue de Bourgogne à Orléans le 12 janvier 2022. © Charly Krief/France 3 Centre-Val de Loire

Après avoir entendu des craquements, les habitants d'un petit immeuble du centre d'Orléans ont prévenu les pompiers ce mercredi 12 janvier. Les secours sont toujours sur place.

, Des fissures trop importantes pour être ignorées, et des craquements inquiétants selon les sapeurs-pompiers. Ces éléments ont conduit les habitants du 21 rue de Bourgogne à Orléans, un immeuble de deux étages, à appeler les secours ce mercredi 12 janvier, a appris La République du Centre.

À 10h30, policiers et pompiers ont procédé à l'évacuation du site, et ont dû porter secours à une habitante coincée chez elle. À cause des mouvements de l'édifice, elle ne parvenait plus à ouvrir la porte de chez elle. La mairie d'Orléans a mis la salle Eiffel à disposition des occupants de l'édifice, qui auraient a priori trouvé chacun de leur côté un moyen d'hébergement temporaire. Les habitants des numéros 17 et 19 ont également été évacués.

Ce midi, une quarantaine de pompiers était toujours déployés sur la zone. Un drone survole les façades pour constater la présence de fissures, tandis que deux caméras laser mesurent d'éventuels mouvements de la structure, invisibles à l'œil nu. Objectif : écarter ou confirmer le risque d'effondrement. Les habitants avaient ainsi constaté "à l’apparition de bruits inquiétants (craquements) et de difficultés à ouvrir et fermer fenêtres et portes dans leur habitation", à en croire un communiqué de la mairie d'Orléans.

Après une expertise, la mairie a pris un arrêté d'interdiction de pénétrer et d'habiter les 17, 19 et 21 de la rue. De plus, l'accès à la rue de Bourgogne est suspendu de la rue des 4 Fils Aymond jusqu’à la rue de Solférino, le périmètre incluant aussi la rue aux Loups, de la rue des 4 Fils Aymon à la rue Dévidet, ainsi que le tronçon de la rue des 4 Fils Aymon jusqu’à la rue Coquille. Sur cette zone, stationnement et circulation -y compris piétonne- sont proscrits, sauf pour les riverains.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.