Pour Yann Moix, son documentaire sur Gérard Depardieu en Corée du nord sera "un chef d'œuvre"

Dans une interview diffusée sur Canal +, et partagée en masse sur les réseaux sociaux, l'auteur d'"Orléans" a promis un bel avenir au film de 2h30 filmé dans la dictature coréenne avec le comédien originaire de Châteauroux.

"Je crois que c'est un film extraordinaire, peut-être même un chef d'œuvre." Yann Moix n'a pas peur des mots pour évoquer son propre long-métrage, pas encore sorti. 

Invité le 7 octobre sur le plateau d'En Aparté, l'émission de Canal + consacrée à des célébrités, l'écrivain s'est longuement épanché sur ses "débuts punk", ses relations mouvementées aux femmes, à sa famille, et aussi sa carrière. En septembre 2018, l'auteur d'Orléans s'est rendu dans le pays le plus fermé du monde en compagnie de l'acteur Gérard Depardieu.

"Il se comporte à Pyongyang comme il se comporterait à Châteauroux"

Envoyé spécial pour Paris Match, Yann Moix en a profité pour tourner un documentaire sur cette rencontre de deux "monstres sacrés". À l'époque, le régime de Kim Jong-Un fête ses soixante-dix ans. "Cela tombe bien : soixante-dix ans, c'est également son âge. Nous fêterons là-bas deux anniversaires, celui du pays le plus fermé et celui du génie le plus ouvert", écrit le romancier dans Paris Match. 

Sur la chaîne Youtube du magazine, Yann Moix est revenu sur ce séjour, pendant lequel le comédien castelroussin a bousculé les habitudes du régime nord-coréen. "C'est comme deux mégalithes que j'ai frottés l'un contre l'autre pour voir quelles étincelles ils allaient produire". Et de fait, comme l'explique avec des mots choisis le réalisateur, Gérard Depardieu "ne s'excuse pas de vivre, il se comporte à Pyongyang comme il se comporterait à Châteauroux".

Cinéman "adoré" en Corée du nord

Yann Moix lui-même affirme bien connaître la Corée du nord, où il a tenté d'aller enseigner la littérature française. Selon lui, Cinéman, immense échec commercial et critique sorti en 2009, continue de fédérer des fans à travers le monde, et en particulier au sein du Royaume ermite où le long-métrage est considéré comme un film "familial".

Yann Moix a d'ores et déjà promis son prochain long-métrage au même destin. "Le 21e siècle n'est pas un réceptacle possible pour ce genre de folie pure", affirme-t-il. "Il n'y a pas un seul distributeur aujourd'hui suffisamment courageux pour le proposer à qui que ce soit."

C'est un film extraordinaire au sens étymologique. C'est un film fou et aussi parfois un tout petit peu ennuyeux, parce que la Corée du nord ça doit être ennuyeux.

Yann Moix, à propos de son film

Plus de dix jours après la diffusion de l'interview à la télévision, celle-ci a connu une nouvelle vie sur Twitter, où l'extrait au sujet du futur "chef d'œuvre" a été partagé plusieurs centaines de fois. La plupart des réactions sont plutôt ironique vis-à-vis de la confiance affichée par le créateur de Cinéman.

On ne sait pas encore quand le documentaire de Yann Moix sur Gérard Depardieu sortira, ni même s'il sera diffusé. "Je vais être franc avec vous, le film est fait, il est monté." Ne reste que le mixage sonore, et bien sûr trouver le moyen de le distribuer. Le romancier-cinéaste a aussi prévenu qu'une suite se préparait pour Podium, avec au casting Jean-Paul Rouve et Michel Polnareff. Menace ou promesse ? L'avenir le dira.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité