Retour à l'emploi : la ministre du Travail Élisabeth Borne distingue sept projets en Centre-Val de Loire

Publié le
Écrit par Thomas Hermans
Élisabeth Borne en visite dans le Loiret jeudi 13 janvier.
Élisabeth Borne en visite dans le Loiret jeudi 13 janvier. © Pôle Emploi Centre-Val de Loire

En déplacement dans le Loiret ce jeudi 13 janvier, Élisabeth Borne a distingué plusieurs lauréats d'un challenge national, lancé pour trouver des solutions au chômage de longue durée. Dans la région, sept projets ont été récompensés.

Comment retrouver un emploi après une période de chômage de longue durée. Tel est le casse-tête que se posent de nombreuses personne chaque jour en France. En Centre-Val de Loire, près de la moitié des demandeurs d'emploi sont classés en catégorie "chômage de longue durée", c'est-à-dire cherchant un emploi depuis au moins un an. Une proportion plus importante qu'au niveau national, proche des 36%.

Une question importante, qui a mené la ministre du Travail Élisabeth Borne à venir dans le Loiret ce jeudi 13 janvier, "pour rencontrer les différents acteurs de l’accompagnement des demandeurs d’emploi de longue durée du territoire", explique un communiqué de la préfecture. Après une rencontre avec l'UMIH 45 à Fleury-les-Aubrais, et avant une visite de l'association orléanaise "Initiative & Développement", la ministre s'est rendue à l'agence Pôle Emploi d'Orléans-Nord.

Un challenge national

L'occasion de venir récompenser les lauréats d'un "challenge" lancé en septembre dernier. Son objectif : faire remonter du terrain des initiatives locales Pôle Emploi ayant bien fonctionné, et les faire financer par l'État. Sur toute la France, 260 projets ont été présentés, et 106 retenus. En tout, une enveloppe de 20 millions d'euros devrait leur être attribuée. En Centre-Val de Loire, sept projets sont lauréats sur onze proposés.

L'occasion pour Élisabeth Borne de vanter la "reprise économique vigoureuse" que vit le pays, alors que le chômage est passé de 8,3 à 7,3% entre les troisièmes trimestres de 2020 et de 2021 dans la région. "Pourtant nous faisons face à un paradoxe : alors que certains employeurs rencontrent des difficultés de recrutement, de trop nombreux demandeurs d’emploi restent encore en situation de recherche, à commencer par les chômeurs de longue durée", a noté la ministre.

C'est pour remédier à ce problème que les lauréats ont été annoncés. En Centre-Val de Loire, ils sont à Vierzon, à Chinon, à Champhol, à Châteaudun ou encore Nogent-le-Rotrou. À Orléans, deux projets ont été récompensés : "Logistique : Gestes et postures" de l'agence Orléans-Ouest, et "Lorsque les compétences sont au menu" d'Orléans-Nord.

"Ouvrir les chakras d'entreprises"

Cette dernière initiative a consisté en un dîner, organisé en novembre à l'AFPA, un centre de formation à Olivet. Étaient invités plusieurs représentants du monde de la restauration, ainsi que des conseillers Pôle Emploi. Et aux fourneaux : quatre demandeurs d'emploi de longue durée, en situation de handicap. 

Au départ, douze demandeurs d'emploi avaient été identifiés par les services de Pôle Emploi et de Cap Emploi 45. "Ils ont été préparés au travers d'ateliers, pour les orienter, et ils sont partis en immersion dans une brigade pour qu'ils puissent réaliser le repas en cuisine", raconte Axelle Lecolloec, directrice de l'agence d'Orléans-Nord. Parmi eux, quatre "sont allés au bout de l'aventure". 

Et "pour se rapprocher de la situation de handicap", certains plats ont été dégustés "avec les yeux bandés par exemple". Car l'opération relève d'un double objectif : "Que les demandeurs d'emploi fassent sauter les freins qu'ils peuvent parfois se mettre, et que les entreprises élargissent leur regard et que les préjugés qui peuvent encore exister sur le handicap se lèvent."

On a voulu ouvrir les chakras d'entreprises qui ont besoin qu'on leur prouve l'employabilité de chacun.

Axelle Lecolloec, directrice de l'agence Pôle Emploi Orléans-Nord

Les freins à l'emploi

Pour l'instant, sur les quatre participants en cuisine, aucun n'a retrouvé d'emploi stable. Mais tous sont accompagnés par leur agence, et l'un a "une opportunité d'emploi avec réponse sous 15 jours", assure Axelle Lecolloec. Ce même demandeur d'emploi s'est d'ailleurs exprimé lors de la table ronde organisée à 13h à l'agence d'Orléans-Nord, en présence d'Élisabeth Borne ce jeudi.

"Il a pu venir raconter comment ça avait aidé à le remobiliser, explique la directrice d'agence. Mais il a parlé aussi de ses difficultés en tant que demandeurs d'emploi de longue durée." D'autres intervenants ont également parlé de la conjoncture économique, après presque deux ans de crise sanitaire, comme un frein à retrouver un travail. Certains ont aussi abordé l'âge, problématique qui, comme le handicap, peut rendre un demandeur d'emploi peu attractif pour une entreprise.

Adoubée par la ministre, l'initiative "Lorsque les compétences sont au menu" de l'agence d'Orléans-Nord devrait en tout cas faire des petits. Elle sera, dans un premier temps, renouvelée au premier trimestre 2022, avant d'être expérimentée dans d'autres secteurs d'activité. Avant, pourquoi pas, d'essaimer ailleurs en France.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.