Transports en commun : quel plan de déconfinement pour Orléans et le Centre-Val de Loire ?

Après les annonces d'Edouard Philippe sur le déconfinement qui devrait entrer en vigueur le 11 mai, les transports en commun vont amorcer un retour à la normale. Mais ils devront respecter des gestes barrières.

© France 3 Centre-Val de Loire
Les bus et les trains vont-ils bientôt pouvoir circuler normalement en Centre-Val de Loire ? En réalité, dès le début du confinement, les réseaux locaux et régionaux se sont adaptés. A Orléans, après une période de réduction drastique du nombre de tramways, des rames supplémentaires vont à nouveau circuler à partir du 27 avril.

La mesure, comme le précise la métropole, intervient pour faire face à l'augmentation de la fréquentation des transports et à la nécessité de garder le maximum de distance entre les passagers. L'affluence reste cependant bien inférieure à la normale dans les tramways, qui ne sont remplis qu'à 39% à la date du 20 avril.

Mais depuis les annonces du Premier ministre Edouard Philippe ce 28 avril, de nouveaux changements sont à prévoir dans les tranports en commun de la ville et de la région. Le port du masque, les marquages au sol et la condamnation de certaines places pour limiter l'affluence seront de mise à partir du 11 mai. Par ailleurs, des publics prioritaires, par exemple les personnes utilisant le tramway pour se rendre au travail ou les soignants, pourraient être identifiés et considérés comme prioritaires lors des heures de pointe à partir de cette date.
 

Département vert ou département rouge ?

Sur le réseau régional, les déplacements à plus de 100km du domicile restent interdits sans motif porfessionnel ou familial impérieux, attestation à l'appui. Mais à partir du 11 mai, les déplacements sur une distance plus courte pourraient être plus facile. Cela dépendra en grande partie de la "couleur" de votre département : à partir du 7 mai, il sera soit classé "rouge" et soumis à des mesures plus strictes, soit "vert".

En attendant, la région Centre-Val de Loire et le réseau Rémi ont annoncé la continuation des "mesures financières" au profit des usagers mises en place au début du confinement. Notamment, les cartes Rémi Liberté achetées avant le 16 mars verront leur durée de validité être prolongée de 3 mois au-delà des 12 mois habituels. "La prolongation se fera automatiquement, aucune démarche ne sera nécessaire", précise le réseau régional.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports coronavirus : conseils pratiques santé société coronavirus
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter