Le tableau du 14e siècle découvert par hasard dans un appartement orléanais s'est vendu 36 000 euros

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Découverte et estimation tableau XIV siècle ©M.Jolly / M.Ptak / France Télévisions

Le propriétaire n'était pas au courant qu'il possédait une perle rare. Un tout petit tableau exposé dans la chambre à coucher d'un appartement d'Orléans a été adjugé aux enchères ce 28 janvier pour 36 000 euros.

Tout le monde rêve de découvrir un trésor caché. À Orléans, un tableau des années 1310-1315 a été retrouvé dans un appartement du quartier Saint-Marceau. Vendu aux enchères ce samedi 28 janvier 2023 à Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret), il a trouvé preneur par téléphone auprès d'un amateur d'art français qui a déboursé 36 000 euros pour se l'offrir. 

Estimé entre 40 000 et 60 000 euros

Ce tableau du 14ème siècle, estimé entre 40 000 et 60 000 euros, a été découvert complètement par hasard par Maître Matthieu Semont, commissaire-priseur : "Une surprise totale. La qualité de ce tableau était totalement méconnue de son propriétaire qui l'aurait acheté, selon ses souvenirs, à Valenciennes en 1984".

Ce tout petit tableau, environ les dimensions d'une feuille A4 et représentant une scène de crucifixion, a été peint par un artiste anonyme près de Sienne, en Italie. Un format de tableau innovant pour l'époque où la peinture était essentiellement à fresques, notamment dans les églises.

Un diptyque dont  l'autre partie se cache encore

"On retrouve aussi des petits pointillés tout autour de la croix, ce sont des choses qu'on ne trouve qu'avec cet artiste", relève Stéphane Pinta, expert en tableaux. Une œuvre que son nouveau propriétaire pourra peut-être un jour compléter car ce tableau n'est qu'une partie d'un diptyque, l'autre partie se cache encore.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité